Privatisation de Aéroport de Paris, on en est où ?  ©Getty -  Barry Winiker
Privatisation de Aéroport de Paris, on en est où ? ©Getty - Barry Winiker
Privatisation de Aéroport de Paris, on en est où ? ©Getty - Barry Winiker
Publicité
Résumé

Où en est le Référendum d'Initiative Partagée (RIP)? Quels sont les arguments pour ou contre la privatisation d'Aéroports de Paris? Deux députés sont avec nous pour en débattre et répondre à vos questions.

avec :

Boris Vallaud (Député de la troisième circonscription des Landes), Roland Lescure (Ministre délégué chargé de l'industrie).

En savoir plus

La loi Pacte, votée au printemps dernier, prévoit de privatiser le groupe Aéroports de Paris, dont l'Etat est actionnaire majoritaire. L'objectif de la mesure est d'alimenter, grâce à la vente, un fonds pour l'innovation technologique ; en filigrane, il s'agit aussi de réduire la dette nationale.

Face au projet, une coalition trans-partisane s'est réunie, réclamant un référendum d'initiative partagée (RIP). Le gouvernement a donc dû mettre en application pour la première fois cette disposition de la loi constitutionnelle de 2008. Elle permet de mettre en place un nouveau débat parlementaire, voire une consultation référendaire nationale - à la condition d'obtenir les signatures d'un dixième du corps électoral. 

Publicité

Mais l'organisation de la procédure s'avère houleuse et le compteur des signatures progresse lentement. Les opposants dénoncent le manque d'ergonomie de la plateforme, ainsi qu'une trop faible médiatisation, qui selon eux expliqueraient ces résultats. Une pétition a été déposée auprès du Conseil Constitutionnel début septembre, dénonçant une "pétition invisible".

Ce soir, on s'interroge sur la tenue de ce RIP, mais aussi sur le projet de privatisation en lui-même. 

Alors, où en est-on de la mise en place de cette consultation ? Le dispositif est-il efficace ? Comment le rendre plus simple et accessible ? Quelles sont les modalités de la privatisation d'ADP, ses avantages et ses risques ?

Deux députés sont avec nous pour débattre de ce sujet, et répondre à vos questions :

Roland Lescure, rapporteur de la loi PACTE et député LREM des Françaises et Français d'Amérique du Nord

Boris Vallaud, député PS des Landes et à l'origine, aux côtés d'autres parlementaires, de la demande de référendum

Appelez-nous pour en discuter au standard, au 0145247000.