Pourquoi la consommation de tabac ne baisse-t-elle plus ? ©Getty - Thana Prasongsin
Pourquoi la consommation de tabac ne baisse-t-elle plus ? ©Getty - Thana Prasongsin
Pourquoi la consommation de tabac ne baisse-t-elle plus ? ©Getty - Thana Prasongsin
Publicité
Résumé

Alors que l'épidémie de Covid monopolise les questions de santé depuis un an, un autre fléau continue de sévir : le tabac. Une substance dont la consommation, après plusieurs années de baisse, a augmenté en 2020.

avec :

Amine Benyamina (psychiatre addictologue), Marion Adler (Médecin et tabacologue à l'hôpital Antoine Béclère de Clamart).

En savoir plus

Chaque année, la consommation de tabac fait 75 000 morts en France. Ces dernières années, Santé Publique France enregistrait une baisse timide mais constante de ma consommation. Pourtant, cette diminution s'est arrêtée net l'an dernier. La consommation est même repartie à la hausse au début de l'année 2020, juste avant la crise de la Covid-19.

Un phénomène qui ne touche pas à parts égales toutes les catégories de population. Alors que 25% des adultes fument quotidiennement, ils sont 33% parmi les foyers les plus modestes. C'est d'ailleurs chez eux que la consommation augmente, alors qu'elle diminue chez les catégories les plus aisées. 

Publicité
  • Que s’est-il passé au tournant de l'année 2020 pour que la consommation de tabac reparte à la hausse ?
  • Quelles conséquences a eu le confinement sur la consommation de tabac ? 
  • Comment encourager la diminution de l'achat de cigarettes ? 

Toutes vos questions et vos témoignages au standard de Radio France - 01 45 24 70 00 -, sur l'application France Inter et par e-mail à l'adresse telsonne@radiofrance.com.

Avec nous pour en parler

  • Marion Adler est tabacologue à l'hôpital Antoine Béclère de Clamart
  • Amine Benyamina est président de la Fédération française d'addictologie
Références

L'équipe

Claire Servajean
Production
Matthieu Bellini
Collaboration