Emmanuel Macron au congrès de la Mutualité Française a abordé la question des aides sociales
Emmanuel Macron au congrès de la Mutualité Française a abordé la question des aides sociales
Emmanuel Macron au congrès de la Mutualité Française a abordé la question des aides sociales  ©AFP - SYLVAIN THOMAS
Emmanuel Macron au congrès de la Mutualité Française a abordé la question des aides sociales ©AFP - SYLVAIN THOMAS
Emmanuel Macron au congrès de la Mutualité Française a abordé la question des aides sociales ©AFP - SYLVAIN THOMAS
Publicité
Résumé

Emmanuel Macron détaille aujourd’hui sa politique sociale. Parmi les annonces, le remboursement intégral des prothèses dentaires. Il y a peu, trois économistes tiraient la sonnette d’alarme en lui suggérant de mettre un coup de barre à gauche. Les planètes sont-elles toujours si bien alignées pour Emmanuel Macron ?

avec :

Françoise Fressoz (Editorialiste politique au Monde), Rémi Lefebvre (professeur de sciences politiques à l'université de Lille 2 et chercheur au Centre d'études et de recherches administratives, politiques et sociales (CERAPS).), Yaël Goosz (Journaliste).

En savoir plus

Emmanuel Macron est donc en train de gagner la bataille du rail. Si vous prenez le train, vous savez que ce n’est pas fini. Cependant les syndicats se divisent, les parlementaires votent. Ça sent la fin. La fameuse convergence qu’attendaient les syndicats n’est pas venue, objectivement. 

La méthode aura été la même sur la réforme du code du travail. On consulte mais sur des bases inamovibles sans que les fondamentaux que souhaitent le gouvernement soient touchés. 

Publicité

Donc victoire de méthode

Mais en même temps, le week-end dernier trois des économistes qui ont contribué au programme économique du candidat Macron ont interpellé le président en lui suggérant de rectifier la trajectoire vers la gauche. Ils ne sont pas tous seuls. Visiblement le président en a conscience, il a choisi ce moment pour annoncer la fin du reste à charge pour les dents, les yeux et les oreilles. 

Il y a ce discours qu’il a donné cet après-midi à Montpellier non sans avoir pris soin avant de laisser fuiter une vidéo dans laquelle il dit : « le pognon de dingue que coutent les aides sociales […] sans résoudre la pauvreté […] trop de pognon déresponsabilise. »

Ce discours commence à piquer 

L’image du « président des riches » colle à la peau d’Emmanuel Macron, pas sûr que les derniers mots inversent cette tendance. Ça pique parmi les parlementaires aussi, parmi d’autres sujets d’ailleurs, celui des migrants notamment qui en a mis certains en colère. 

Les planètes sont-elles toujours aussi bien alignées pour Emmanuel Macron ? A vous de nous le dire. 

Références

L'équipe

Fabienne Sintès, de 18h à 20h avec "Un jour dans le monde" et "Le téléphone sonne".
Fabienne Sintès, de 18h à 20h avec "Un jour dans le monde" et "Le téléphone sonne".
Fabienne Sintes
Production
Antoine Lifaut
Collaboration
Fabrice Laigle
Réalisation
Amélie Stadelmann
Collaboration