Publicité
Résumé

Le rap français est partout. Il domine dans les ventes de disques, les écoutes en streaming et s'incruste dans tous les festivals. Comment expliquer ce nouvel âge d'or ? Hip hop et culture de la punchline, on fait le point ce soir au Téléphone sonne.

avec :

Emmanuelle Carinos (Doctorante en sciences sociales à Paris 8 au Centre de Recherches Sociologiques et Politiques de Paris, spécialiste de la violence dans le rap), Azzedine Fall (rédacteur en chef adjoint des Inrockuptibles), Fif (Journaliste et co-fondateur du magazine en ligne Booska-P).

En savoir plus

En 2017, 86 des 200 albums les plus vendus en France appartiennent à la catégorie "musiques urbaines". C'est sans compter l'écoute de musique en streaming, où le rap écrase tous les autres styles par sa popularité. 

En février dernier, Orelsan remportait trois trophées aux Victoires de la musique, dont celui d'artiste masculin de l'année. 

Publicité

Longtemps assimilé à la vie en cité et à un discours politisé, le rap se généralise et fédère plusieurs générations.

Comment le rap a-t-il séduit tous les français ? 

Mais qui sont les rappeurs d'aujourd'hui ? 

Peut-on définir le rap actuel ? 

Avec nous pour en parler :  Fif, journaliste et co-fondateur du magazine en ligne Booska-P, Emmanuelle Carinos, Co-organistraice du séminaire "La Plume et le Bitume" à l'Ecole normale supérieure et Azzedine Fall, rédacteur en chef adjoint des Inrockuptibles

Vos appels et témoignages au 01 45 24 70 00 !

Références