Récession liée au coronavirus ©Getty -  Kseniya Ovchinnikova
Récession liée au coronavirus ©Getty - Kseniya Ovchinnikova
Récession liée au coronavirus ©Getty - Kseniya Ovchinnikova
Publicité
Résumé

La récession mondiale ne fait plus de doute. Pour éviter le naufrage, Bercy a annoncé hier avoir doublé le montant du plan de relance. En parallèle, un accord a été trouvé entre les dirigeants européens.

avec :

Nicolas Bouzou (économiste, directeur du cabinet d’analyses Asteres, directeur d’études au sein du MBA Law & Management de l’université Panthéon-Assas (Paris II)), Philippe Dessertine (Economiste spécialiste de la finance), Francis Palombi (Président de la Confédération des Commerçants de France).

En savoir plus

« Nous n’avons jamais connu cela. Les chiffres sont comparables à ceux de la crise de 1929, et cela fait froid dans le dos. » déclarait ce matin à France Bleu Picardie et France Bleu Nord le ministre Gérald Darmanin. Les autorités prévoient une baisse de 6% du PIB.

Dans l'optique de faire face à la catastrophe, le montant du plan de relance français a été doublé, et atteint maintenant 100 milliards d'euros. Cette somme devrait notamment permettre de soutenir les nombreuses entreprises qui menacent de mettre la clé sous la porte.  

Publicité

Après d'âpres discussions, les dirigeants des pays membres de l'Union Européenne se sont mis d'accord sur un plan de relance commun.

Comment la France va-t-elle se relever de cette crise économique inédite ? Comment les entreprises vont-elles pouvoir reprendre leur activité ? Quelles vont être les conséquences sur les impôts, les cotisations sociales, l'inflation ? 

Références

L'équipe

Pierre Weill
Production