Comment favoriser l'installation des médecins dans les déserts médicaux? ©Getty - 	Westend61
Comment favoriser l'installation des médecins dans les déserts médicaux? ©Getty - Westend61
Comment favoriser l'installation des médecins dans les déserts médicaux? ©Getty - Westend61
Publicité
Résumé

Selon le conseil de l’ordre des médecins, le nombre de généralistes a encore reculé en 2016, en France. Augmenter le numerus clausus, développer les maisons de santés et la télémédecine, réguler la liberté d’installation.. Quels remèdes efficaces pour favoriser l’installation des médecins dans les déserts médicaux ?

avec :

Isabelle Maincion (Maire UDI de la Ville-aux-Clercs (Loir-et-Cher) et coprésidente de la commission santé de l’Association des Maires de France), Yannick Schmitt (Médecin, vice-président du syndicat ReAGJIR, Regroupement Autonome des Généralistes Jeunes Installés et Remplaçants.).

En savoir plus

Vous faites partie de ces gens qui doivent faire 20 km pour trouver un médecin généraliste. Le médecin qui était là a fermé son cabinet, il y a quelques années maintenant et personne n'a voulu reprendre. Dans la ville, à côté en revanche, ils sont trois dans la même rue. Est-ce bien raisonnable ?

Lutter contre les déserts médicaux, c'est le serpent de mer de tout ministre de la santé.

Publicité

La solution coercitive, apparemment personne n'en veut.

Alors quoi ? Des maisons de santé multipliées pour éviter à un jeune médecin de se retrouver tout seul dans un village perdu qui n'est pas le sien ? Une télémédecine bien faite, financée. Cela on s'y dirige. Est-ce que ça peut marcher chez nous comme ça marche ailleurs.  

Est-ce que ce n'est pas par manque de formation, d'exemples que les jeunes médecins ne veulent pas ouvrir de cabinets ?

Et cette affaire du numerus clausus alors ? On ouvre ou on ferme ?  

Vous avez un médecin, un avis ou une question. Vous êtes jeune médecin, ou encore étudiant.e. Bienvenus au téléphone sonne. 

Références

L'équipe

Fabienne Sintès, de 18h à 20h avec "Un jour dans le monde" et "Le téléphone sonne".
Fabienne Sintès, de 18h à 20h avec "Un jour dans le monde" et "Le téléphone sonne".
Fabienne Sintes
Production
Fabrice Laigle
Réalisation
Amélie Stadelmann
Collaboration