Réforme des études de santé : ces internes au bout du rouleau
Réforme des études de santé : ces internes au bout du rouleau
Réforme des études de santé : ces internes au bout du rouleau ©Getty - Ron Levine
Réforme des études de santé : ces internes au bout du rouleau ©Getty - Ron Levine
Réforme des études de santé : ces internes au bout du rouleau ©Getty - Ron Levine
Publicité
Résumé

Depuis septembre dernier, le célèbre cursus PACES n'existe plus : les futurs soignants ont désormais le choix entre deux formations, PASS et L.AS. Quelles sont ls conséquences de la mise en place de cette réforme sur les étudiants en médecine, déjà éprouvés par la crise sanitaire ?

avec :

Gaëtan Casanova (président de l'InterSyndicale Nationale des Internes (ISNI), interne d'Anesthésie-Réanimation à Paris), Pablo Ortega-Deballon (professeur de chirurgie à la faculté de médecine de Dijon, en charge de la réforme de la première année dans sa fac), Morgane Gode-Henric (résidente de l'Association Nationale des Etudiants en Médecine de France (ANEMF), étudiante en médecine à l'université de Nice).

En savoir plus

Depuis la rentrée 2020, la formation PACES n'existe plus : les étudiants en santé ont désormais le choix entre PASS(parcours spécifiques accès santé) et L.AS (licence avec option "accès santé"). La réforme poursuit un objectif : diversifier les profils et permettre des passerelles vers d’autres disciplines en cas d’échec.

Toutefois, la mise en place de cette réforme en pleine crise sanitaire a pris de court les universités et les étudiants. Elle subit aussi des revers juridiques : le Conseil d’État vient de suspendre un arrêté qui réservait un nombre de places précis aux redoublants de l’ancienne formule admis en deuxième année de médecine, pharmacie, dentaire ou sage-femme. 

Publicité
  • En quoi consiste la réforme des études de santé ? 
  • Quelles sont les conséquences de la suspension de l'arrêté réservant un nombre de places précis aux redoublants ? 
  • Comment les étudiants en médecine abordent-ils cette réforme ? 

Toutes vos questions et vos témoignages au standard de Radio France - 01 45 24 70 00 -, sur l'application France Inter et par e-mail à l'adresse telsonne@radiofrance.com.

Avec nous pour en parler

  • Gaëtan Casanova est président de l'InterSyndicale Nationale des Internes (ISNI), interne d'Anesthésie-Réanimation à Paris
  • Morgane Gode-Henric est résidente de l'Association Nationale des Etudiants en Médecine de France (ANEMF), étudiante en médecine à l'université de Nice
  • Pablo Ortega-Deballon est professeur de chirurgie à la faculté de médecine de Dijon, en charge de la réforme de la première année dans sa fac 
Références

L'équipe

Claire Servajean
Production
Matthieu Bellini
Collaboration