Chimpanzé en Ouganda ©Getty - Marc Guitard
Chimpanzé en Ouganda ©Getty - Marc Guitard
Chimpanzé en Ouganda ©Getty - Marc Guitard
Publicité
Résumé

Il aura fallu des années de patience et de persévérance pour que la primatologue Sabrina Krief gagne peu à peu la confiance des chimpanzés de la forêt de Sébitoli, en Ouganda

En savoir plus

Pendant des années avec sa petite équipe, la primatologue a arpenté jour et nuit cette forêt touffue et boueuse du parc national de Kibalé, jusqu’à ce que la communauté de chimpanzés qui y vit accepte sa présence.

Depuis, régulièrement elle part à leur rencontre et passe de longues heures à les observer. Munie de ses jumelles et de son carnet, elle note leurs interactions et analyse leurs comportements. Une de leurs pratiques l’intéresse tout particulièrement : Quand ils sont malades les chimpanzés sont capables de se soigner en changeant de régime alimentaire pour ingérer des plantes qui les aideront à guérir. Autrement dit, ils pratiquent l’automédication. Comment savent-ils quelles plantes ils doivent prendre ? Le font-ils instinctivement ? Ou est-ce le fruit d'un apprentissage ?

Publicité
28 min

Voilà le genre de questions qui intriguent Sabrina Krief. Professeure au muséum national d’histoire naturelle, elle a publié « Chimpanzés mes frères de la forêts » aux éditions actes Sud. 

Cet après-midi elle va nous emmener avec elle en Ouganda, sur la piste de ces grands singes qu’elle connait si bien

Cette émission est une rediffusion du  26 octobre 2019

La programmation musicale 

  • Alain BASHUNG Résidents de la république 
  • REJJIE SNOW Relax 
  • EMMA PETERS Fous 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Et en fin d’émission nous retrouvons Eric Birlouez pour une nouvelle odyssée savoureuse : Aujourd’hui il nous emmène sur les routes de la pistache.

Je ne sais pas si cet été vous vous rafraîchissez parfois en dégustant une glace… à la pistache. Ou si vous préférez plutôt grignoter à l’apéritif une poignée de ces petits fruits secs dans leur version grillée et salée.

Vous le savez, lorsqu’elle est vendue dans son état brut, la pistache est recouverte d’une fine peau de couleur rouge, et elle est emprisonnée dans une coque très dure. Ce que nous mangeons correspond à la graine du fruit, et c’est elle qui, en grossissant, exerce une pression sur la coque. Et finit par l’ouvrir lorsque cette graine est parvenue à maturité. Petite info pratique : si vous achetez des pistaches dont la coque est fermée ou à peine fendue, cela signifie que le fruit a été récolté alors qu’il n’était pas assez mûr. 

ALLER PLUS LOIN 

Pascal Picq : "Comme les chimpanzés, nous avons besoin d'épouillage, c'est-à-dire de bons moments en société"

Références

L'équipe

Daniel Fiévet
Production