Campagne vaccinale à la mosquée Ehrenfeld Ditib de Cologne en Allemagne le week end ©AFP - CHRISTOPH HARDT / GEISLER-FOTOPRES / GEISLER-FOTOPRESS / DPA PICTURE-ALLIANCE VIA AFP
Campagne vaccinale à la mosquée Ehrenfeld Ditib de Cologne en Allemagne le week end ©AFP - CHRISTOPH HARDT / GEISLER-FOTOPRES / GEISLER-FOTOPRESS / DPA PICTURE-ALLIANCE VIA AFP
Campagne vaccinale à la mosquée Ehrenfeld Ditib de Cologne en Allemagne le week end ©AFP - CHRISTOPH HARDT / GEISLER-FOTOPRES / GEISLER-FOTOPRESS / DPA PICTURE-ALLIANCE VIA AFP
Publicité
Résumé

Un milliard de doses de vaccins fabriqués en Europe à la mi-juillet, les 55 sites européens accélèrent la cadence.

En savoir plus

L'Europe accélere la cadence pour devenir la pharmacie mondiale du vaccin covid. Mais à ce stade, c'est l'Asie qui fait la course en tête : plus d'un milliard de doses produites en Chine, selon Airfinity, une société qui se spécialise dans l'analyse de données scientifiques

C'est plus que les 650 millions de doses de vaccins sorties des usines européennes. Cela dit la production européenne monte en puissance : "A raison de 2 à 300 millions de doses par mois, on en aura fabriqué un milliard d'ici le 15 juillet" réaffirme encore le commissaire européen Thierry Breton, Monsieur vaccin à Bruxelles. L'Europe produit déjà 2 fois plus que l'Inde, mais aussi plus que les Etats unis. Par rapport à la Russie, c'est même 13 fois plus . 

Publicité

L'industrie européenne a su se redéployer dans l'urgence, augmenter ses capacités de production. Aujourd'hui 55 usines font de l'embouteillage et produisent les substances actives. Des sites répartis dans 12 pays. L'Allemagne en concentre une quinzaine, la France 9, il y en a aussi Belgique, aux Pays Bas, en Suisse et au Royaume uni. 

Aucune usine  n'est sortie de terre en si peu de temps, c'est impossible. La chaine de production s'appuie sur des sites existants, des usines qui produisaient déjà des vaccins ou des sous traitants pharmaceutiques. Ils fabriquent les 4 vaccins déjà homologués en Europe et préparent aussi ceux qui seront bientôt commercialisés,  le vaccin Curevac ou celui que développe le français Sanofi. 

L'Europe peut-elle détrôner la Chine ?

Ce n'est pas si sûr, car l'Inde, la Chine ou les Etats unis redoublent eux aussi  d'effort ; les américains notamment ont de l'avance, notamment grâce à la BARDA, l'organisme créée pour lutter contre les épidémies et les attaques bioterroristes. Toujours selon Airfinity, les Etats unis auraient la capacité de produire près de 5 milliards de dose d'ici la fin de l'année, c'est à dire deux milliards de plus que l'objectif européen. Il est toujours difficile de se fier à ces chiffres, basés sur les engagements des Etats. En tout cas s'il faut vraiment que l'Union européenne monte sur la 1ere marche d'un podium, c'est celui de l'exportation de vaccins Covid. Elle est aujourd’hui le premier exportateur  au monde. Plus de 300 millions de dose ont été envoyé à 92 pays. À peu près la moitié de ce qu'elle produit, c'est ce que réclame l'OMS, l’Organisation mondiale de la santé. Bien plus que la Chine, l’Inde et la Russie. Quant aux  Etats unis, ils ont jusqu’ici bloqué toute exportation de vaccins et commencent tout juste. Un nationalisme vaccinal, doublé de capacités de production limitées. On comprend pourquoi la vaccination prend tellement de retard ailleurs au Brésil, au Pérou où l'épidémie flambe. 

Références

L'équipe

Delphine Simon
Production
Delphine Simon
Chronique