La scène du cabaret Le Paradis des Sources à Soultzmatt (Haut-Rhin) reste vide ©Radio France - Delphine Evenou
La scène du cabaret Le Paradis des Sources à Soultzmatt (Haut-Rhin) reste vide ©Radio France - Delphine Evenou
La scène du cabaret Le Paradis des Sources à Soultzmatt (Haut-Rhin) reste vide ©Radio France - Delphine Evenou
Publicité
Résumé

La troupe du Paradis des Sources est composée quasi exclusivement d’artistes ukrainiens. Ils vivent désormais au rythme d’une guerre qui se joue à 2000 kilomètres de là, sur les terres où ils sont nés et où leurs proches habitent encore. Un quotidien bouleversé, accroché aux infos.

En savoir plus

Dans une une salle qui sert d'habitude de dancing aux clients après la représentation, s'est installée une cellule de crise. Les artistes du cabaret, dix-neuf Ukrainiens et un Biélorusse, recensent les produits indispensables à envoyer en Ukraine pour aider la population.

L'équipe du Paradis des Sources se réunit pour organiser l'aide vers l'Ukraine
L'équipe du Paradis des Sources se réunit pour organiser l'aide vers l'Ukraine
© Radio France - Delphine Evenou

"On a lancé un appel aux dons auprès de notre clientèle, des habitants de Soultzmatt, et on va démarcher les commerces pour recueillir un maximum de vêtements chauds, de denrées alimentaires faciles à consommer, de médicaments, de produits d'hygiènes" explique le manager de la troupe David Marty. "Et dans quelques jours, on ira apporter tout ça à la frontière avec la Pologne".

Publicité

Car le travail a été mis en suspens au vu des événements. Certaines danseuses ont d'ailleurs été prises dans la guerre, parties dans leur famille pour quelques jours de vacances fin février, elles se sont retrouvées piégées. "En arrivant à Kiev le lundi, j'avais plein de projets : retrouver mes amis, famille, ma grand-mère, aller au cinéma" raconte ainsi Daria, 19 ans. "Et puis jeudi, à 6h du matin, ma mère me réveille et me dit : 'C’est la guerre'. On a pris des affaires, on est parties au bunker. C’était terrifiant d’entendre les sirènes, les tirs, les bombardements. Le lendemain on a pris la route pour Lviv, on a mis 27 heures au lieu de sept habituellement". "Et on a du finir à pied pour aller plus vite. On a dû attendre 10 heures à la frontière avec la Pologne, sous la pluie", complète Katarina, qui a fait le voyage avec Daria, et qui n'envisage pas pour l'instant de remonter sur scène en affichant un sourire pour une représentation : "Parce que je pense tout le temps à l'Ukraine, et dès que j'y pense, je pleure". Les artistes qui étaient restés France sont en lien constant avec leurs proches sur place, et tout aussi ébranlés.

Une opération de solidarité pour soutenir les artistes et aider leur famille

Le directeur artistique de la troupe est déjà parti vers l'Est pour récupérer le fils de 16 ans d'une amie qui a pu s'enfuir. Il fait aussi du repérage pour affiner l'itinéraire du camion qui transportera les dons récoltés par le cabaret. De nombreux colis ont déjà été bouclés.

L'équipe du Paradis des Sources organise l'aide humanitaire vers l'Ukraine
L'équipe du Paradis des Sources organise l'aide humanitaire vers l'Ukraine
© Radio France - Delphine Evenou
Références

L'équipe

Delphine Evenou
Journaliste