Joe Biden devant Congres au Capitol à Washington, le 28 April 2021.
Joe Biden devant Congres au Capitol à Washington, le 28 April 2021.
Joe Biden devant Congres au Capitol à Washington, le 28 April 2021. ©Maxppp - MELINA MARA / POOL/EPA/Newscom
Joe Biden devant Congres au Capitol à Washington, le 28 April 2021. ©Maxppp - MELINA MARA / POOL/EPA/Newscom
Joe Biden devant Congres au Capitol à Washington, le 28 April 2021. ©Maxppp - MELINA MARA / POOL/EPA/Newscom
Publicité
Résumé

Une pluie de podcasts — réjouissons-nous que l’audio ou la radio en écoute « asynchrone » deviennent les médias de l’époque (« asynchrone », c’est tellement plus chic et snob que « pas en direct »).

En savoir plus

Quatre-vingts secondes ce matin sur deux podcasts d’actualité lancés il y a tout juste un mois, l’un par l’Agence France Presse, l’autre par le quotidien Le Monde.

  • « Sur le fil », de l’AFP est un format court et vif, une capsule d’infos de 5 minutes composée de quelques brèves tirées de la vaste production de l’Agence à travers le monde et d’un entretien plus développé avec un journaliste, ici Jérôme Cartillier à Washington, accrédité à la Maison Blanche. Biden, Trump : deux styles. 

Extrait

Publicité
  • Deuxième podcast : « L’Heure du Monde », même principe d’une discussion avec un journaliste de la rédaction mais format plus ample. Gilles Paris, correspondant à Washington, explique par exemple la différence, cette fois, entre les présidences Biden et Obama : vertus du silence contre puissance du verbe.

Extrait

Ces podcasts sont intéressants mais ils ne « sonnent » pas comme la radio d’aujourd’hui. Sur le fond, conversation feutrée, habillage dépouillé : par un paradoxe étonnant, l’ensemble donne sur la forme un peu l’impression que les petits-enfants de 2020 refont la radio grand-papa de 1970. La modernité n'a jamais été aussi patinée !