Oeufs, et lapins de Pâques
Oeufs, et lapins de Pâques
Oeufs, et lapins de Pâques ©Getty -  Tomas Anderson / EyeEm
Oeufs, et lapins de Pâques ©Getty - Tomas Anderson / EyeEm
Oeufs, et lapins de Pâques ©Getty - Tomas Anderson / EyeEm
Publicité
Résumé

Juste avant le week-end de Pâques, et avant de boulotter des kilos de chocolat sous toutes ses formes, quatre vingt secondes pour trois recettes.

En savoir plus

La première, la version originale : celle des Aztèques, à boire assaisonnée de café, de cannelle et de piment… Pour les adorateurs du dieu Quetzacoatl, le chocolat était une boisson précieuse, tendance sacrée, comme le champagne. 

La deuxième, version pique-nique, avaler du chocolat à la place d'un sandwich. On trouve l'idée chez Proust, dans « À l’ombre des jeunes filles en fleurs ». Voilà ce que ça donne : « et une fois arrivés et assis sur l’herbe, nous défaisions notre paquet de sandwiches et de gâteaux. Mes amies préféraient les sandwiches et s’étonnaient de me voir manger seulement un gâteau au chocolat gothiquement historié de sucre. C’est qu’avec les sandwiches au chester et à la salade, nourriture ignorante et nouvelle, je n’avais rien à dire. Mais les gâteaux étaient instruits ». Fin de citation. Vous avez bien entendu : "Les gâteaux au chocolat sont instruits". Il faudra demander aux spécialistes de "La recherche du temps perdu" ce que ça veut dire.  

Publicité

La troisième, c'est plutôt un conseil : comme le dit Romeo Elvis, "faut pas commencer le chocolat"...  

Extrait : "Chocolat", de Roméo Elvis.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

A vous de choisir et Joyeuses Pâques !

Références

L'équipe

Ali Baddou
Ali Baddou
Ali Baddou
Production