Ce documentaire enquête sur le cerveau à l'origine d'une escroquerie ayant permis à des enfants de célébrités d'être acceptés dans les meilleures universités américaines.
Ce documentaire enquête sur le cerveau à l'origine d'une escroquerie ayant permis à des enfants de célébrités d'être acceptés dans les meilleures universités américaines.
Ce documentaire enquête sur le cerveau à l'origine d'une escroquerie ayant permis à des enfants de célébrités d'être acceptés dans les meilleures universités américaines. - Netflix
Ce documentaire enquête sur le cerveau à l'origine d'une escroquerie ayant permis à des enfants de célébrités d'être acceptés dans les meilleures universités américaines. - Netflix
Ce documentaire enquête sur le cerveau à l'origine d'une escroquerie ayant permis à des enfants de célébrités d'être acceptés dans les meilleures universités américaines. - Netflix
Publicité
Résumé

Le scandale passionna les États-Unis en 2019 lorsque fut mis au jour la combine qui permettait, contre argent sonnant et trébuchant, à des fils et des filles de famille d’acheter leur admission dans les plus grandes universités du pays.

En savoir plus

Quatre-vingts secondes ce matin sur Varsity Blues, un film qui retrace cette arnaque dans ses moindres détails.

Alors comment faire ? Comment entrer à Harvard, Stanford, Berkeley quand on n’a pas le niveau pour y prétendre mais des parents assez riches pour détourner le circuit d’admission ? C’est un homme, une sorte de coach nonchalant, qui offrait ce service avec une porte dérobée dans les sections sport des universités. Il sponsorisait généreusement des sports mineurs contre une garantie d’admission des enfants dont il bidonnait les dossiers. Tarif de l’arnaque et l’entrée garantie à l’université : plusieurs centaines de milliers de dollars au minimum.

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Le film n’est pas un documentaire, même s’il est fondé sur le dossier de l’enquête, ce sont des acteurs qui jouent les protagonistes. L’ensemble retrace parfaitement une double folie : celle qui entoure les universités d’élite américaine dans lesquelles tout le monde veut entrer. Et la folie de parents extrêmement riches, parfois célèbres, qui veulent offrir à leurs enfants le capital symbolique en plus du capital tout court dont ils disposent déjà. 

Varsity blues est à voir sur Netflix