Capture écran de la bande-annonce de Yellowstone sur Salto
Capture écran de la bande-annonce de Yellowstone sur Salto
Capture écran de la bande-annonce de Yellowstone sur Salto - Salto
Capture écran de la bande-annonce de Yellowstone sur Salto - Salto
Capture écran de la bande-annonce de Yellowstone sur Salto - Salto
Publicité
Résumé

Une petite série télé pour le weekend ? Ça ne peut pas faire de mal. Le premier intérêt de celle-ci est retrouver Kevin Costner dans un rôle de cowboy. Ensuite la série est à regarder pour plaisir pervers de la citation : on trouve dans Yellowstone des morceaux de "Deadwood" pour l’Ouest tordu, de "Dallas"...

En savoir plus

Quatre-vingts secondes ce matin sur Yellowstone, disponible sur la plateforme française Salto qui, j’ouvre une parenthèse, naquit dans un scepticisme poli, voire sous les quolibets, pour présenter aujourd’hui un catalogue encore mince mais original. Yellowstone, donc. 

Premier intérêt : y retrouver Kevin Costner dans un rôle de cowboy. Pour être exact : le rôle du propriétaire d’un ranch gigantesque dans le Montana. Il règne sur ses terres et sur la région en potentat vieillissant mais brutal. 

Publicité
4 min

Qui va assurer sa succession ? 

Difficile à dire quand on fait la revue des troupes, entre le fils avocat souffre-douleur du père et le petit dernier en rupture de ban. Seule la fille alcoolique semble avoir la rouerie morale nécessaire pour faire face aux méchants en costards, avocats, promoteurs immobiliers, les bandits du Far West contemporains. 

Quant aux cowboys du ranch, ils forment une bande d’homme de main et de repris de justice : c’est la petite mafia dans la prairie.

Il y a différents plaisirs à regarder une série

54 min

Ici, outre la mélancolie de Kevin Costner et les grands espaces américains, c’est le plaisir pervers de la citation : on trouve dans Yellowstone des morceaux de Deadwood pour l’Ouest tordu, de Dallas pour le ranch_,_ de Sopranos pour la mafia, de Succession pour le patriarche et ses enfants martyrisés_,_ de Billionnaire pour la spéculation et les coups financiers. 

Mélangez tout ça et vous obtenez cette série classique qui occupera donc votre weekend si vous avez déjà vu toutes les autres. Yellowstone, à voir sur la plateforme Salto. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Références

L'équipe

Nicolas Demorand
Nicolas Demorand
Nicolas Demorand
Production