Les Carnets d'exécution d'Anatole Deibler
Les Carnets d'exécution d'Anatole Deibler
Les Carnets d'exécution d'Anatole Deibler ©AFP - ERIC FEFERBERG
Les Carnets d'exécution d'Anatole Deibler ©AFP - ERIC FEFERBERG
Les Carnets d'exécution d'Anatole Deibler ©AFP - ERIC FEFERBERG
Publicité
Résumé

Je n’en rate jamais un épisode mais j’avoue que le fracas de la présidentielle m’a détourné, coupable négligence, de l’excellent podcast "Séries noires à la Une", produit par Retronews, le site de presse de la Bibliothèque Nationale de France".

En savoir plus

Son objet : le crime et les criminels, tels qu’ils furent racontés en leur temps par les journaux, le tout mis en perspective par des chercheurs contemporains.

Quatre-vingts secondes ce matin sur le dernier épisode en date, consacré à un homme qui tua environ 400 personnes ou, pour être précis, les exécuta : le bourreau Anatole Deibler, qui officia de 1899 à 1939.

Publicité

Cet « exécuteur des hautes-œuvres » était ce qu’on appellerait aujourd’hui une figure médiatique, voire une célébrité. Ses déplacements en province étaient suivis par la presse régionale, et de nombreux portraits lui furent consacrés. Membre d’une dynastie de bourreaux, Deibler disait avoir rendu le guillotinage plus rapide et indolore. Mais sa véritable aspiration était d’une autre nature. Nicolas Picard, historien :

Anatole Deibler aimerait être un fonctionnaire de la justice. Il se décrit lui-même comme étant un chirurgien de la justice, c'est-à-dire le dernier membre de la chaîne pénale, qui vient retrancher le criminel de la société. Mais, dit-il, pas d'avantage que les jurés qui ont prononcé la condamnation, ou que le juge qui lit la condamnation. Il se voit comme un fonctionnaire et donc il aimerait mener la vie d'un fonctionnaire et c'est pour ça, notamment, qu'il va mener une vie de petit bourgeois de la classe moyenne.

54 min

Être normal, banal, et non plus un personnage effrayant aux marges du système judiciaire : pour comprendre Anatole Deibler et sa mythologie, écoutez le podcast Séries noires à la Une, disponible sur toutes les plateformes.