Détail du tableau "La Ronde des prisonniers" par Vincent Van Gogh et présenté à la Fondation Louis Vuitton ©AFP - Leemage
Détail du tableau "La Ronde des prisonniers" par Vincent Van Gogh et présenté à la Fondation Louis Vuitton ©AFP - Leemage
Détail du tableau "La Ronde des prisonniers" par Vincent Van Gogh et présenté à la Fondation Louis Vuitton ©AFP - Leemage
Publicité
Résumé

Avez-vous déjà eu la sensation d’entrer dans un tableau ? De vous sentir happé, embarqué dans une histoire virtuelle comme dans "La Rose pourpre du Caire", où une spectatrice traverse l’écran et devient actrice du film. 80 secondes pour prendre place dans La Ronde des prisonniers de Vincent Van Gogh

En savoir plus

Ce tableau méconnu du génie hollandais, est l’une des pépites de la collection Morozov présentée en ce moment à la fondation Vuitton à Paris. 

Il est petit pourtant, et on y voit des détenus qui tournent en rond dans une cour de promenade très minérale, qu’on sent humide et triste. Ils avancent, voûtés, et un homme au centre nous regarde… Il est le seul à être tête nue et à nous tenir tête. Les bras ballants, un peu plus droit que les autres, le teint plus clair, les cheveux aussi…    

Publicité

Dans cet univers un peu verdâtre, il est autre et c’est lui, Vincent. 

Van Gogh a peint ce tableau en 1890

Il est alors enfermé, à sa demande, à l’asile psychiatrique de Saint Remy de Provence. Et il s’inspire directement d’un dessin de Gustave Doré sur la cour de la prison londonienne de Newgate. 

3 min

C'est à la fois une reproduction et une ré interprétation, il tord le point de vue et le cadrage et surtout passe du noir et blanc à la couleur. On baigne dans une lumière bleutée et jaune, avec des fonds verdâtres, c’est ténébreux et lumineux comme sa vie, comme la vie…

On entre dans cette ronde d’autant plus facilement que le tableau est exposé à part, avec juste une douche de lumière… Ce qui instaure une intimité… 

Il faut passer du temps pour se rendre compte que dans cet univers sans horizon, volent deux papillons blancs …

L’exposition dure jusqu’au 22 février à la fondation Louis Vuitton.