"Black and Blues", un documentaire sur Louis Armstrong

Louis Armstrong
Louis Armstrong ©Getty
Louis Armstrong ©Getty
Louis Armstrong ©Getty
Publicité

C’est un homme amaigri qui apparait sur scène, son costume aussi bleu que le ciel qu’il chante, sa voix rauque, toujours aussi puissante…

A la fin de sa vie, 1967, Louis Armstrong interprète "What a wonderful World"… Et c’est le moment clé du documentaire "Black and Blues" consacré au maitre du jazz et disponible depuis vendredi sur la plateforme Apple TV…

80 secondes donc sur ce "turning point" comme disent les Américains, car quelques instants avant cet extrait on entend le rappeur américain Nas lire dans sa voix une lettre de Louis Armstrong. Il écrit ceci : "Je viens d’un endroit du monde où on oublie jamais sa couleur, ma mère y a vécu l’enfer, j’ai moi-même vu des choses qui m’ont horrifié"

Publicité

Alors comment ce petit-fils d’esclave, confronté toute sa vie au racisme, a-t-il pu chanter l’harmonie du monde ?

Pourquoi n’a-t-il pas comme Ray Charles refusé de se produire dans des salles interdites aux Noirs ? Pourquoi n’a-t-il pas rejoint les marches pour les droits civiques ?

Pour répondre, le réalisateur Sacha Jenkins nous fait entendre pour la première fois de conversations privées de Louis Armstrong… A partir des années 1950, il avait pris l’habitude de s’enregistrer avec un magnétophone… Seul ou lors de discussions avec sa femme ou des amis…

Et l’on découvre à quel point Armstrong a subi le racisme, beaucoup plus que ce qu’il a bien voulu en dire en public, à quel point aussi il fut révolté, bien loin de l’image de laquais des blancs qu’avait de lui la jeune génération d’artistes noirs américains…

Elle n’avait sans doute pas assez écouté ses mots : "My only sin is in my skin… What did I do to be so black and blue ?" ("Mon seul pêché est dans ma peau… Qu’ai-je donc fait pour être si noir et si triste")

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

► "Black and Blues", documentaire sur le géant Louis Armstrong, à voir sur Apple TV

L'équipe