Kylian Mbappé le 23 mai 2022 au PSG ©Getty - Antonio Borga/Eurasia Sport Images
Kylian Mbappé le 23 mai 2022 au PSG ©Getty - Antonio Borga/Eurasia Sport Images
Kylian Mbappé le 23 mai 2022 au PSG ©Getty - Antonio Borga/Eurasia Sport Images
Publicité
Résumé

C’était moins classique dans la forme que le grand film de Rosselini La prise du pouvoir par Louis XIV. Mais au fond la journée de Kylian Mbappé hier restera comme un grand moment de mise en scène politique...

En savoir plus

80 secondes ce matin sur sa prise de pouvoir à Paris...

Ou comment transformer un statu quo : « je ne pars pas à Madrid, je reste » en évènement...

Avec un message politique délivré en costume cravate devant une foule de journaliste je ne prolonge pas avec le PSG, autrement dit le Qatar mais avec la France.

Publicité

Extrait

Pas question ici de salaire ou simplement de foot, Mbappé c'est autre chose nous dit-il, qui révèle avoir échangé lors de sa réflexion avec l'actuel président et l'un de ses prédécesseur Nicolas Sarkozy...

Mais une prise de pouvoir c'est aussi des symboles : l'onction des supporters devant le Parc des Princes et le 20h de TF1, ne manquait plus que la matinale d'Inter...

Alors comme pour tout politique se pose maintenant la délicate question de l'exercice du pouvoir...

"Je n'irai pas au-delà de ma fonction de footballeur" assure-t-il...

Quand on lui a demandé hier s'il souhaitait devenir capitaine il a répondu non pas qu'il ne le pouvait pas mais qu'il n'avait pas envie je cite de couper la tête du capitaine actuel...

Kylian Mbappé a donc bien le droit de grâce, comme le Président qu'il est devenu hier...

Références

L'équipe

Jérôme Cadet
Production