Des femmes battantes
Des femmes battantes ©Getty - Maskot
Des femmes battantes ©Getty - Maskot
Des femmes battantes ©Getty - Maskot
Publicité

Elles ont fui leurs pays respectifs pour échapper à l’enfer. Elles vivent aujourd'hui en région parisienne et ont créé un service de traiteur spécialisé dans la cuisine traditionnelle africaine. Sandrine Oudin a rencontré les quatre cuisinières de "La Cantine des femmes battantes".

Quatre femmes originaires d'Afrique de l'Ouest, elles ont fui leurs pays respectifs pour échapper à l'enfer. Violences en tout genre, conjugales, mutilations, mariages forcés… Elles ont connu la faim, la soif, la fatigue et la peur pour venir jusqu'en France.

Elles se sont rencontrées dans un squat en région parisienne. L'une était cuisinière dans un très grand hôtel de Dakar. Elles ont eu l'idée de créer un service de traiteur spécialisé dans la cuisine traditionnelle africaine. Ainsi est née, il y a trois ans, la cantine des femmes battantes. Un petit local d'Aubervilliers leur a été prêté.

Publicité

Sandrine Oudin n'a pu résister à l'idée de goûter leur cuisine.

La page facebook de La cantine des femmes battantes

L'équipe