Le 18 juillet 1990 de la chanteuse Barbara, lors de son récital de clôture des Francopholies de La Rochelle
Le 18 juillet 1990 de la chanteuse Barbara, lors de son récital de clôture des Francopholies de La Rochelle ©AFP - FRANK PERRY
Le 18 juillet 1990 de la chanteuse Barbara, lors de son récital de clôture des Francopholies de La Rochelle ©AFP - FRANK PERRY
Le 18 juillet 1990 de la chanteuse Barbara, lors de son récital de clôture des Francopholies de La Rochelle ©AFP - FRANK PERRY
Publicité

Combative, Barbara chante dans les prisons, s'engage contre le Sida... Au cours des années 1990, affaiblie, elle doit arrêter de chanter. Sergio Tomassi, son accordéoniste, raconte ici la force et l'émotion de ses derniers récitals.

À la fin de sa vie, Barbara s'implique dans la lutte contre le sida. De retour sur scène à la fin de 1993, elle doit interrompre ses représentations en raison d'ennuis de santé. Elle donne un dernier spectacle à Tours, en mars 1994.

À sa mort, le 24 novembre 1997, elle laisse à son public des mémoires inachevées et un dernier album, Seule. Même disparue, Barbara reste bien vivante à travers ses chansons. Elle a su toucher le cœur des gens en y racontant ses drames, ses deuils et ses amours.

Publicité

Dans cette émission, vous entendrez

  • L’Aigle Noir Orchestral (Châtelet 93)
  • Au Revoir
  • Nantes (Châtelet 93)
  • Sid’amour à mort
  • À mourir pour mourir
  • La Mort
  • Une petite cantate par Paul Mauriat
  • Y’aura du monde
  • Introduction (Une soirée avec Barbara)
  • Parce que par Ariane Moffat, Alexandre Dumais
  • Ma plus belle histoire d’amour c’est vous