Les riches Russes prennent l'avion ©Getty - RaptTV
Les riches Russes prennent l'avion ©Getty - RaptTV
Les riches Russes prennent l'avion ©Getty - RaptTV
Publicité
Résumé

Les vols sont quasi inexistants entre l'Union européenne et la Russie. Qu'à cela ne tienne, les oligarques prennent des jets privés et s'arrangent avec les règles.

En savoir plus

Comment se rendre à Courchevel l’hiver, Ibiza, Nice, Cannes ou Marbella alors que les vols commerciaux depuis et à destination de la Russie sont quasi inexistants ?

Il y a bien quelques avions pour Londres ou Athènes mais les prérequis au départ et les restrictions à l’arrivée sont décourageants. Il existe une solution simple : le jet privé.

Publicité

Il existe, depuis les premières semaines de la pandémie de Covid-19, des billets vers toutes les destinations européennes à des prix allant de 2 000 à 10 000 euros l’aller-retour.

Des compagnies au petits soins

À ce prix-là, tout est possible. En fait, les Russes voulant se rendre en Europe utilisent deux moyens. Le premier est un grand classique : 

beaucoup de riches russes ont un permis de résidence ou un passeport européen

Malte et Chypre ont, par exemple, émis des milliers de « passeports en or ». C’est-à-dire que ces deux pays offraient la nationalité contre des investissements. D’autres, comme le Portugal ou l’Espagne, ont - aux même conditions - délivré des permis de résidence.

Donc, ces Russes lorsqu’ils prennent l’avion pour l’Europe ne font que rentrer dans l’espace Schengen qui est le leur, puisqu’ils sont Maltais ou Chypriote ou résidents européens. Le deuxième moyen d’entrer en Europe malgré la pandémie est plus étonnant et s’appelle « le permis médical ».

Les hôtels s'arrangent pour les accueillir

Parfaitement légal mais détourné de son usage. En clair, si vous justifiez de soins médicaux en Italie, en France ou en Espagne, un hôtel peut vous accueillir et un avion, vous transporter. Les hôtels de luxe proposent ce service contre une forte somme, bien sûr.

Il reste un dernier problème : pour voyager, beaucoup de pays exigent d'être entièrement vacciné et par un vaccin agréé par l’Union européenne. Or, le seul vaccin disponible en Russie est le SputnikV, qui n’est toujours pas reconnu.

Pas de problème, le Moscow Times qui a mené cette enquête, a pu se procurer des faux certificats vaccinaux, ou des certificats d’immunité ou encore de faux tests négatifs pour quelques centaines de roubles. Et hop ! Le tour est joué !

Il suffit de lire les chiffres, ils sont publics ! L’activité des compagnies de jets privés russes a augmenté de 32% cette année et par rapport à l’année 2019, c’est-à-dire avant la pandémie ! Pour cet été, c’est 50% de plus !

Mieux ! Aux oligarques russes, se sont ajouté les riches Biélorusses qui ne peuvent plus prendre l’avion pour l’Europe. Les compagnies de jet privés moscovites offrent donc leurs services depuis Minsk. L’interdiction de vol, c’est pour les moujiks !

Références

L'équipe

Anthony Bellanger
Anthony Bellanger