Publicité
Résumé

Ils se dressent dans l’époque pour défendre les droits humains. Portraits de militants tentant, à leur échelle, de remettre le monde à l’endroit. Cette semaine, la colombienne Celia Umenza, militante écologiste pour la préservation des territoires du Cauca, régulièrement menacée.

En savoir plus

Elle a réchappé à trois tentatives d’assassinats et se demande comment il est possible qu’elle soit encore en vie.

Celia Umenza défend la Terre Mère des territoires autochtones de la région du Cauca, dans le sud-ouest de la Colombie. Elle entretient un lien quasi mystique avec la nature : pour cette descendante de la tribu Nasa, nature et culture sont indissociables.

Publicité

Elle a rejoint depuis quelques années la Garde Indigène, un groupe pacifiste qui sillonne la région jour et nuit pour veiller à ce que personne ne vienne voler la terre de leurs ancêtres. Elle refuse de quitter la zone, malgré les menaces qui pèsent sur elle. Elle continue d’espérer que ce combat n’est pas vain, et que cette lutte servira aux générations futures.

Tout cet été, retrouvez la chronique Les nouveaux Mandela, réalisée par Marie Boëton, en partenariat avec La Croix l’Hebdo.

Extraits sonores :

  • Interview vidéo de Celia Umenza à propos de l’importance de l’environnement, La Presse (Canada), 14 septembre 2021
  • Membre de la Garde Indigène s’exprimant lors des funérailles d’un camarade, extrait du documentaire “Land or Death”, 30 mai 2022
  • Hymne de la Garde Indigène - Guardia Fuerza (2020)