5000 tonnes de poussières extra terrestres
5000 tonnes de poussières extra terrestres
5000 tonnes de poussières extra terrestres ©Getty -  Adastra
5000 tonnes de poussières extra terrestres ©Getty - Adastra
5000 tonnes de poussières extra terrestres ©Getty - Adastra
Publicité
Résumé

Il y a sur terre des milliers de tonnes de poussières extra-terrestres et on sait désormais combien il en arrive chaque année. Explications avec Jean Duprat, cosmo chimiste. Ce chercheur CNRS travaille dans une équipe au Muséum National d’Histoire Naturelle.

En savoir plus

Tous les ans, sur terre, tombent du ciel environ 7 tonnes de météorites. De petits et parfois de gros cailloux. Mais ce n’est rien par rapport aux poussières venues de l’espace.

Après un long voyage de plusieurs  milliards d’années, des millions de micrométéorites atterrissent sur notre planète. Partout. 

Publicité

Si vous avez un jardin, il y a forcément des micrométéorites dans votre jardin.

Et combien en tombe-t-il chaque année, des chercheurs français viennent de faire le calcul ? 

Ils font des campagnes régulièrement en Antarctique pour collecter ces micrométéorites. Puisqu’il en tombe à peu près la même quantité partout, Ils ont extrapolé et sont arrivés à ce chiffre de 5 mille tonnes

Il est très difficile de collecter cette poussière. Elle se mélange à celles de la Terre. Sauf… sauf en antarctique, où Jean Duprat cosmo chimiste et chercheur CNRS qui travaille dans une équipe au Muséum National d’Histoire Naturelle, a mené six missions près de la base Concordia dôme C, une base franco italienne au centre de l’Antarctique. L’épaisseur de la glace y est de plus de 2 kms

Ces poussières sont ensuite étudiées en laboratoire en France dans des salles blanches, à l’abri des contaminations  où elles sont étudiées. Les nouvelles technologies permettent d’explorer l’intérieur des grains qui sont étudiés un à un.

Ils sont riches en informations ?

Ces objets datent de la formation du système solaire. Ils ont été les témoins des tout débuts. 

Ce sont ces poussières interplanétaires qui, en traversant notre atmosphère donnent naissance aux étoiles filantes. En les étudiants, les chercheurs ont eu quelques surprises. Elles contiennent des éléments qui ont pu permettre l’émergence de la vie. Plus de 5000 tonnes de micrométéorites qui viennent des confins du système solaire.

Pour en savoir plus, l’étude est disponible sur ce lien.