Une jeune Nigériane a inventé un soutien-gorge qui détecte les cancers du sein ©Getty - Ana Maria Serrano
Une jeune Nigériane a inventé un soutien-gorge qui détecte les cancers du sein ©Getty - Ana Maria Serrano
Une jeune Nigériane a inventé un soutien-gorge qui détecte les cancers du sein ©Getty - Ana Maria Serrano
Publicité
Résumé

Il s’agit d’une technologie d’ultrasons pour un soutien-gorge intelligent qui permettrait une détection précoce du cancer du sein, une maladie qui touche chaque année, selon l’OMS, 2,3 millions de femmes.

En savoir plus

Ce soutien-gorge fonctionne à piles et se connecte sur une application smartphone. Il devra être porté pendant environ 30 minutes, il conviendra à toutes les femmes, qui pourront donc se diagnostiquer chez elles. Selon elle, grâce aux ultrasons, le soutien-gorge intelligent pourra détecter si une tumeur est maligne ou bénigne en 30 minutes.

Au Nigéria, Le ministère des sciences et de la technologie a approuvé le système. Un test local a été réalisé, ils ont obtenu une précision de 70%, mais ils espèrent atteindre une précision de 95 à 97% dans les mois à venir.

Publicité

Les arts de la scène pour comprendre la maladie de Parkinson

La journée mondiale Parkinson avait lieu lundi. Dans les laboratoires, les scientifiques cherchent toujours à comprendre cette maladie qui touche des millions de personnes dans le monde. Et dans les laboratoires, la dimension humaine est assez lointaine.

Un projet très intéressant a été développé au Canada : représenter la réalité de la maladie de Parkinson par le théâtre. Un véritable spectacle a été créé, il s’appelle « Piece of Mind » et il est particulièrement destiné aux chercheurs intéressés par le quotidien des malades.

Des personnes qui ont le Parkinson ont aidé des danseurs et des musiciens à dépeindre plus justement le rythme de leur vie, leurs blocages, les prises de médicament. Une initiative intéressante pour susciter plus d'empathie et de compréhension auprès de la communauté scientifique.

Voici un lien qui permet de comprendre ce spectacle :

Notre attirance pour l’alcool viendrait des singes !

Un biologiste de l’évolution de l’université de Californie, émet l’hypothèse du « singe ivre ». Il a étudié les fruits mangés par des singes-araignées aux mains noires, et observé que les fruits préférés de ces singes sont fermentés et riches en alcool. Les singes chercheraient les calories des fruits fermentés.

Ils ne chercheraient pas à se saouler, ils ne ressentiraient même pas les effets de l'alcool, car ils sont rassasiés avant !

Les chercheurs estiment que le fait de placer ces fruits alcoolisés au centre de leur régime alimentaire a peut-être été fait par nos ancêtres humains pour les mêmes raisons. Et voilà peut être pourquoi nous aimerons l’alcool… à l’origine pour avoir de l’énergie !

Le plus vieux pantalon du monde est … incroyable

Le plus vieux pantalon du monde est chinois, et aurait appartenu à un guerrier enterré entre 1000 et 1200 avant Jésus-Christ. Il vient d’être étudié par une chercheuse de l'Institut archéologique allemand.

Il y a 3000 ans, mode était aux jupes, bien plus pratiques. Ce sont les cavaliers qui portaient le pantalon, qui devait être assez souple pour ne pas se déchirer, et assez solide en cas de chute. Ce qui fait aussi l'originalité de ce pantalon est l’utilisation de procédés émanant de pays situés à des milliers de kilomètres de distance les uns des autres : le Kazakstan, la Sibérie. L'Asie centrale était un véritable laboratoire où les expériences étaient échangées et transformées.