Pourquoi trier son armoire à pharmacie ?
Pourquoi trier son armoire à pharmacie ?
Pourquoi trier son armoire à pharmacie ? ©Getty - ROBERT BROOK/SCIENCE PHOTO LIBRARY
Pourquoi trier son armoire à pharmacie ? ©Getty - ROBERT BROOK/SCIENCE PHOTO LIBRARY
Pourquoi trier son armoire à pharmacie ? ©Getty - ROBERT BROOK/SCIENCE PHOTO LIBRARY
Publicité
Résumé

Fabienne Chauvière vous propose ce matin de faire le tri dans votre armoire à pharmacie. Le tri oui, car les médicaments périmés ou non utilisés doivent être rapportés à la pharmacie. Ils seront alors collectés, et valorisés. Malheureusement pas comme on l’imagine.

En savoir plus

C’est vraiment une chronique scientifique et pratique ce matin… On ne jette pas ses produits de pharmacie aux ordures ménagères. Surtout pas ! Les médicaments peuvent polluer les sols et l’eau.

Nerès, une organisation professionnelle qui représente une partie des laboratoires pharmaceutiques lance une campagne d’information. L’an dernier, 13000 tonnes ont été collectées.

Publicité

Nous avons tous et toutes longtemps pensé que les médicaments rapportés à la pharmacie étaient recyclés. Eh bien non. Pour des questions de sécurité, de traçabilité, ces produits sont détruits, ils sont juste recyclés en chauffage.

En février dernier, une grande étude a été publiée 80 instituts de recherche du monde entier y ont participé, dont l’INRAE, l’Institut National de Recherche pour l’Agriculture, l’Alimentation et l’Environnement. Cette étude a analysé la pollution de 258 rivières dans une centaine de pays sur les cinq continents.

Eh bien, toutes les rivières étudiées sont contaminées par des résidus médicamenteux.

Si les médicaments sont conçus pour avoir une action précise sur l’être humain, leurs impacts sont imprévisibles sur les autres organismes vivants.

Quelle est la conclusion de cette étude ?

De l'Antarctique aux villages amazoniens, en passant par Dehli ou Bagdad, partout on trouve des traces de substances pharmaceutiques, et la France n'échappe pas à la règle.

Un quart des sites échantillonnés présentent des niveaux de pollution dangereux pour la biodiversité aquatique.

En particulier à cause des antibiotiques, d’un antihistaminique et d’un médicament utilisé dans le traitement de l’hypertension.

L'origine la plus fréquente de ces pollutions pharmaceutiques est la consommation de médicaments. On estime qu'entre 30 et 90% de ce que nous ingérons est rejeté.

Mais selon les chercheurs, l'envoi de médicaments périmés dans les toilettes a un impact important. Eux aussi rappellent qu’il faut les rapporter à la pharmacie pour s'en débarrasser

Dans les villes, les stations d'épuration n'ont pas été conçues pour traiter ce genre de molécules.

On trie : les emballages en carton et les notices en papier dans le bac du tri sélectif et on rapporte les flacons, les plaquettes de comprimés ou de gélules, les pommades et les sirops.

Références

L'équipe

fanny leroy devant une toile de Miro
fanny leroy devant une toile de Miro
Fanny Leroy
Collaboration
Stéphanie Texier
Réalisation