L’impact des produits phytopharmaceutiques sur la biodiversité
L’impact des produits phytopharmaceutiques sur la biodiversité
L’impact des produits phytopharmaceutiques sur la biodiversité ©Getty - Catherine Falls Commercial
L’impact des produits phytopharmaceutiques sur la biodiversité ©Getty - Catherine Falls Commercial
L’impact des produits phytopharmaceutiques sur la biodiversité ©Getty - Catherine Falls Commercial
Publicité
Résumé

Une grande enquête menée par l’Inrae et l’Ifremer vient justement de rendre publics ses résultats.

En savoir plus

Elle a été menée par les deux organismes publics, spécialistes respectivement de l'agriculture et de la mer, qui n’hésitent pas à faire part de leurs résultats. Le résultat de cette vaste enquête en quelques mots : l'impact négatif de ces produits phytosanitaires sur la biodiversité et les écosystèmes.

46 experts ont travaillé sur le sujet pendant deux ans. Des toxicologues, des chimistes de l’environnement, des agronomes, des économistes, des sociologues, des modélisateurs. Ils n’ont pas enquêté sur le terrain, ils ont fait un bilan de la connaissance produit, à la demande de trois ministères (Ecologie, Agriculture, Recherche).

Publicité

Et le résultat, résumé par Wilfried Sanchez, co-pilote de l’expertise et directeur scientifique adjoint de l’institut français de recherche pour l’exploitation de la mer (Ifremer), est sans appel : « l'ensemble des milieux sont contaminés, qu'il s'agisse des sols, du compartiment atmosphérique ou des milieux aquatiques, d'eau douce ou d'eau marine. Cette contamination est essentiellement à proximité des lieux d'utilisation de ces produits phytopharmaceutiques, plus communément appelés pesticides, et donc en particulier dans les zones agricoles. »