Que deviennent les graines, au bout de 142 ans ? ©Getty -  fcafotodigital
Que deviennent les graines, au bout de 142 ans ? ©Getty - fcafotodigital
Que deviennent les graines, au bout de 142 ans ? ©Getty - fcafotodigital
Publicité
Résumé

En 1879, un botaniste de l'Université du Michigan, s'était posé une question simple et compliquée : après combien de temps une graine peut-elle encore germer ?

En savoir plus

Il a enterré, il y a 142 ans, sur le campus de son université 20 bouteilles remplies de sable et contenant chacune 50 graines de 21 espèces : de la moutarde noire et du trèfle blanc par exemple. Et il a demandé à ses successeurs de déterrer une bouteille tous les cinq ans pour étudier les "performances" de chaque espèce.

Avec le temps, il a été décidé d'espacer les récoltes, pour faire durer les bouteilles plus longtemps. Ce mois-ci, la 16ème a été récoltée.

Publicité

La technologie n'est plus la même. Aujourd'hui, il est possible de regarder l'intérieur de la graine avant de la planter et sans même l'ouvrir, mais les botanistes de l'université n'ont pas abandonné leur rituel. Le lieu est secret.

Et qu’a donné jusqu’à présent cette expérience originale ? 

La championne: la Molène blattaire, une plante à fleurs jaunes dont la moitié des graines récoltées en l'an 2000 ont germé. On ne sait pas encore ce que vont donner les graines qui viennent d’être exhumées. 

Il y a 3000 ans, les ouvriers de la préhistoire se faisaient livrer leurs repas

C’est une découverte de scientifiques autrichiens.

Des mineurs de l'âge du bronze, entre l’IXème et le XIème siècle avant notre ère,  se faisaient livrer des repas cuisinés à base de pain pendant leur journée de travail dans les Alpes orientales.

Les chercheurs de l'Académie autrichienne des sciences ont trouvé dans une ancienne mine de cuivre, des restes d'aliments cuits et ils ont conclu que les mineurs étaient approvisionnés de l'extérieur en céréales transformées.

Quel était le menu de ces ancêtres ? 

Les ingrédients humides comme le lait ne sont pas conservés, les scientifiques ne peuvent pas dire exactement quels plats consommaient les mineurs, mais ils estiment qu'ils étaient surtout à base de pain. On savait déjà qu’ils mangeaient du porc, mais selon ces nouvelles découvertes, les aliments d'origine végétale constituaient une part importante de leur alimentation. En plus des fruits et des noix, les ingrédients les plus courants étaient l'orge et le  millet des oiseaux.

Les téléphones portables à l’origine effet "caméléon"

Dans un groupe, si une personne consulte son téléphone portable, dans les 30 secondes, plus de la moitié des membres du groupe imitera ce comportement.

Des chercheurs de l’Université de Pise, en Italie ont fait cette découverte. Cela s’appelle l’effet caméléon : les humains ont tendance à imiter les autres pour mieux s’intégrer. Très souvent, une personne imitera d’ailleurs certains gestes d’un voisin sans même s’en rendre compte. Les résultats de cette étude viennent d’être publiés 

Pratiquer plusieurs activités en même temps, être multi-tâches, aurait des effets bénéfiques

Ce n’est pas dans les endroits les plus calmes que l’on est le plus créatif. Réaliser plusieurs tâches à la fois est difficile pour le cerveau, on n’écoute pas, on fait des fautes d’inattention.

Mais, selon deux chercheuses américaines, l’énergie et l’excitation provoquées par la multiplication des tâches peut entraîner une plus forte créativité. 

Encore une étude originale ! Quel a été le protocole ? 

Elles ont mené plusieurs expériences. Elles ont interrogé par exemple  une centaine de serveurs et serveuses pendant le coup de feu mais aussi  lors de soirées plus tranquilles. Puis, elles ont demandé à ces serveurs et serveuses de dessiner un extraterrestre. Plus celui-ci s’éloignait de l’humain, plus il était jugé original. Tous, se sont montrés bien plus créatifs après une période de rush.

Il faudrait donc essayer de planifier ses activités les plus créatives à l’issue de moments d’activité multitâches. 

Références

Programmation musicale

  • 07h11
    La plus belle pour aller danser
    La plus belle pour aller danser
    SYLVIE VARTAN
    La plus belle pour aller danser

    Album Les années RCA / 1961-1983 (2004)
    Label BMG

L'équipe