Physarum polycephalum, plus couramment appelé blob. ©AFP - AUDREY DUSSUFOUR / Centre national de la recherche scientifique (CNRS)
Physarum polycephalum, plus couramment appelé blob. ©AFP - AUDREY DUSSUFOUR / Centre national de la recherche scientifique (CNRS)
Physarum polycephalum, plus couramment appelé blob. ©AFP - AUDREY DUSSUFOUR / Centre national de la recherche scientifique (CNRS)
Publicité
Résumé

On peut rappeler que les blobs sont de mystérieux êtres unicellulaires sans cerveau. Le blob n’est ni un champignon, ni un animal.

En savoir plus

Ça ressemble à quoi un blob ? 

C’est une masse jaune qui ressemble un peu à de l’omelette, et qui s’élève facilement en laboratoire.

Un blob est capable d’apprendre, de mémoriser, de transmettre des informations à ses congénères ou de trouver son chemin dans un labyrinthe.

Publicité

Nous avons en France une grande spécialiste du blob. Audrey Dussutour, est directrice de recherche au Centre de recherches sur la cognition animale à Toulouse.

On ne sait pas comment les blobs vont réagir à la microgravité, Thomas Pesquet va faire plusieurs expériences qui seront aussi réalisées sur Terre par des milliers d'élèves avec le concours du Cnes, le Centre National D’Études Spatiales, et du CNRS.

Et en quoi vont consister les expériences ? 

Dans l’espace, Thomas Pesquet devra d’abord sortir les blobs de leur dormance en les réhydratant. Un état stationnaire dans lequel les blobs peuvent rester plusieurs décennies ! En espérant qu’ils se réveillent !

Un seul blob peut s’étaler sur plusieurs mètres carrés et doubler chaque jour de taille, et dans les laboratoires, ils tentent toujours de s’échapper, alors on a déjà en tête un scénario de science-fiction.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Mais Audrey Dussutour est très rassurante. En octobre, les élèves de plus de deux mille classes vont reproduire les mêmes expériences sur Terre avec des blobs préparés par Audrey Dussutour et son équipe. 

Les kits envoyés aux établissements tiennent dans une enveloppe. Le blob fascine tant qu’il est même vendu aujourd’hui sur Internet.

Références

Programmation musicale

L'équipe