France Inter
France Inter
Publicité

Déborah reste dans la cuisine de guerre et restriction pour nous parler des Recettes des "Dames de Fenley", de Jennifer Ryan, aux éditions Albin Michel, 22.90€.

Angleterre 1942, le Blitz fait rage, les restrictions alimentaires sont de plus en plus importantes, et pour participer à l’effort de guerre, la BBC imagine une émission où une cuisinière viendrait donner ses recettes de pénurie. Pour la sélectionner, un concours est organisé dans la ville de Fenley et quatre femmes très différentes vont s’affronter.

Bibliothèque idéale des romans et polars culinaires

Publicité

Tous les ans, en juillet ou août, nous réalisons une vitrine littérature pour rappeler que le livre de cuisine, ça n’est pas simplement les livres de recettes, mais que le sujet est bien plus vaste.

Certains romans ou polars sont simplement truculents et mettent en appétit, ou sont organisés autour d’un sujet culinaire (Le Ventre de Paris par exemple). D’autres vont plus loin en intercalant des recettes en début ou fin de chapitre, ou en les reléguant en fin de volume façon note documentaire

Petite sélection (volontairement sans mention d’éditeur car très souvent les ouvrages existent dans de multiples formats et chez différents éditeurs, demandez à votre libraire il vous guidera).

  • Une gourmandise, Muriel Barbery
  • La table citron, Julian Barnes
  • Un homme dans sa cuisine, Julian Barnes
  • La théorie des aubergines, Leïla Basaïn
  • Le festin de Babette, Karen Blixen
  • Alcool, Poppy Z. Brite
  • La belle rouge, poppy Z. Brite
  • Soul kitchen, Poppy Z. Brite
  • Chaud Brulant, Bill Buford
  • Petit déjeuner chez Tiffany, Truman Capote
  • Histoires de bouches, Noëlle Chatelet
  • La première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules, Philippe Delerm
  • Mangez moi, Agnès Desarthe
  • Cuisiner, un sentiment, Jacky Durand
  • Chocolat, Joanne Harris
  • Aventures d’un gourmand vagabond, Jim Harrison
  • Un sacré gueuleton, Jim Harrison
  • Un chemin de table, Maylis de Kerangal
  • Pourquoi j’ai mangé mon père, Roy Lewis
  • Aventures dans la France gourmande, Peter Mayle
  • La cheffe, roman d’une cuisinière, Marie Ndiaye
  • Les tribulations d’une cuisinière anglaise, Margaret Powell
  • La cucina, Lily Prior
  • Le cuisinier, Martin Suter
  • Le ventre de Paris, Emile Zola

La littérature japonaise occupe une large place sur les rayonnages, avec des romans souvent poétiques, Un sandwich à Ginza (Hiramatsu Yôko), Le maître de Thé (Yasushi Inoué), les Délices de Tokyo (Durian Sukegawa), Tant que le café est encore chaud (Toshikazu Kawaguchi), L’ôde au chou sauté (Inoue Arena), Nagori (Ryoko Sekiguchi), Le restaurant de l’amour retrouvé (Ogawa Ito)

Les autres pays d’Asie ne sont pas en reste, entre La langue et le couteau de Kwon Jeaong-hyun ou La colère des Aubergines de Bulbul Sharma dont Elvira nous a déjà parlé sur ce plateau il y a quelques mois.

La bâtarde d’Istanbul (Elif Shafak) ou la Soupe à la Grenade nous font découvrir l’univers levantin.

Et dans les dernières nouveautés, on peut noter les Bouffeurs anonymes de la critique gastronomique pour M Le Monde Marie Aline, qui signe une dystopie hymne à la nourriture.

Certains s’inspirent aussi de faits divers parfois dramatiques, comme Gautier Battistella qui vient de signer Chef, autour du suicide d’un chef triplement étoilé ou encore La Louve de Paul-Henry Bizon qui revenait sur la mésaventure escroquerie de la Jeune Rue. Sans oublier la Sourde Oreille de Anne de Kinkelin qui dévoile le sexisme et les violences en cuisine.

Côté polars, beaucoup de séries

On suit par exemple les aventures du cuisinier Savoisy et de ses descendants dans la série de Michèle Barrière qui nous régale depuis une quinzaine d’années.

Souper mortel aux étuves qui se passe à Paris en 1393, Meurtre à la Pomme d’Or, où le lecteur passe en 1556, de Montpellier à Bologne. Natures mortes au Vatican fait découvrir Rome en 1570, avant de repartir en France, au Potager du Roy en 1683. Les Soupes assassins du Régent suivent, avant de passer en 1759 pour le Meurtre au café de l’Arbre Sec. Césars Ritz et Auguste Escoffier sont les personnages secondaires du Meurtre au Ritz, quand Curnonsky sera celui de l’Assassin de la Nationale 7 et Eugénie barbier celle du Meurtre trois étoiles. Les aventures de Adrien Savoisy deviennent encore plus sombre (Mort à bord et Marché Noir)

Mais aussi avec ses autres ouvrages comme les enquêtes de Quentin du Mesnil, maître d’hôtel à la cour de François 1er (le sang de l’hermine) qui l’entraînent parfois dans des destinations plus exotiques (De sang et d’Or, Le Prisonnier de l’Alcazar, Innocent breuvage ou encore A la table du sultan).

Chantal Pelletier (Sens interdits, Nos derniers festins, Tirez sur le caviste)

Jean-Luc Bannalec nous régale avec ses polars breton (Crime gourmand à Saint-Malo

Le regretté Anthony Bourdain aura navigué entre Surprise du chef, Pizza Créole

La vigne et le vin ont eux aussi leurs séries dédiées : Martin Walkers avec ses trois volumes Crimes, mensonges et vins de noix (Noirs diamants, Sombres vendanges et Meurtre en Périgord).

Sans oublier le célèbre Commissaire Brunetti de Donna Leon, dont les pensées sont très largement tournées vers les plaisirs de la table.

Un peu plus glamour et presque Chick-Litt, la série des Enquêtes de Hannah Swensen avec ses couvertures colorées et sa thématique pâtissière : vous aurez le choix du meurtre, entre tarte au citron meringué, muffins aux myrtilles, charlotte aux fraises ou encore pépites de chocolat.

Sans oublier la série de Jenny Colgan autour de la Petite Boulangerie (La petite boulangerie du bout du monde, Une saison à la petite boulangerie, Noël à la petite boulangerie)

Et cela touche même de plus en plus la littérature jeunesse avec là aussi des séries.

En premières lectures et jeunes lecteurs

  • Jean Petit Marmiton de Annie Jay (om l’on suit les aventures d’un jeune cuisinier à la Cour de Louis XIV)
  • Les merveilleuses pâtisseries de Billy (4 volumes) de Harriet Whitehorn
  • Lisa et le Gâtovore de Gérald Guerlais
  • Charlie et la chocolaterie, Roald Dahl

Pour les (pré) et ados

  • La pâtisserie des meilleures amies (Linda Chapman)
  • Madame Pamplemousse de Rupert Kingfisher (3 volumes
  • Les mystères de Dundoodle (2 volumes) de David O’Connell : le fantôme de la chocolaterie, le dentiste des
  • Le macaron est sur les dents de Emmanuel Tredez ténèbres
  • La pâtisserie Bliss de Kathryn Littlewood (une sorte de Harry Potter en 5 volumes hautement dosé en sucre)
  • Enquêtes aux jardins : les empoisonneurs (tome 1) puis les pommes de l’apocalypse (tome 2) de Guillaume Le Cornec et Romain Veilletet