Michel Berger
Michel Berger ©Getty
Michel Berger ©Getty
Michel Berger ©Getty
Publicité

Michel Berger est extrêmement sensible au monde qui l'entoure. Généreux par nature, le musicien s'engagera dans l'humanitaire dans les années 80

"Michel Berger c'est quelqu'un qui s'intéressait au monde autour de lui, donc il était proche de certains hommes politiques, même presque plus conseillers politiques, comme évidemment Jacques Attali, dont il était très proche explique Matthias Goudeau, réalisateur de documentaires. Alors aujourd'hui, on est obligé de le préciser, vu ce qu'est devenue la politique, mais politique au sens 'politis', de la cité et de la réflexion politique, pas forcément homme politique. Et il se trouve qu'à l'époque, beaucoup de chanteurs étaient assez proches du pouvoir politique en place et du pouvoir de Mitterrand via Jack Lang. C'est quelqu'un évidemment de concerné, c'est quelqu'un qui parle de politique et c'est quelqu'un qui peut pas ne pas s'engager. Et dans la vie et dans ses chansons."

Dans l'émission d'aujourd'hui

Publicité

Sa vision de la politique, ce qu’il pense de Mitterrand, ce dont ils discutent, sa générosité, ses actions humanitaires, Actions-Ecoles, Balavoine, Coluche, SOS Ethiopie, son amour de l’Afrique et de la Chine, les chansons qui en découlent, ses sujets d’inspirations pour composer. La mort de Coluche et celle de Balavoine.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.