vidéo
Nicolas Vanderkelen ©AFP
Nicolas Vanderkelen ©AFP
Nicolas Vanderkelen ©AFP
Publicité
Résumé

Ce matin, Daniel imagine le retour de Nicolas Vander-Kelen en champion, dans sa ville

En savoir plus

Chers amis aujourd’hui mon héros du jour aurait très bien pu être ce bébé né dans le métro ce week-end et qui aujourd’hui doit considérablement souffrir ! 

Figurez-vous que pendant que sa maman accouchait sous la lumière blafarde des néons de la ligne 8, un message annonçait l’info suivant 

Publicité

« En raison d’un incident voyageur, le trafic est momentanément interrompu » 

Un incident voyageur… l’enfant il entend ça quand il sort, au niveau de la confiance en soi ça va être des années de psychothérapie pour rattraper le carnage !  

Ça ou les drogues dures, très dures.

Il aurait donc été un héros parfait cet enfant né dans le métro, cet enfant sous-terrain, cet enfant taupe mais non, ce n’est pas lui… Pourquoi ? 

Et bien vous le savez chers camarades de la BO, la coiffure est chez moi une passion ! 

A l’époque où j’avais la tignasse arrogante, fallait me voir me balader fièrement le cheveu luisant, reflétant les rayons du soleil dans les yeux médusés des passants qui croisaient mon chemin… 

Aujourd’hui mon terrain capillaire est ce qu’on appelle chez Franck Provost « une zone sinistrée »… 

C’est surement un peu pourquoi aujourd’hui je suis admiratif devant les réalisations pileuses les plus audacieuses ! 

Mon héros du jour est un artiste du cheveu. Il s’appelle Nicolas Vanderkelen et il est depuis ce week-end champion d’Europe de coupe mulet… 

La compétition avait lieu dans le sympathique département de la Creuse. Département fameux pour son… pour sa… pour ses…  Bref ! 

Et ce matin je l’imagine mon héros… 

Parcourant les rues de sa ville, tout auréolé de son succès. Rentrant dans les bars, les restaurants et autres commerces de proximité…

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

Références

L'équipe

Image Principale Morin
Image Principale Morin
Daniel Morin
Production