Napoléon Superstar, une icône de la pop culture : illustration de Napoléon en exil sur l'île Sainte-Hélène, Jacques Onfroy de Breville
Napoléon Superstar, une icône de la pop culture : illustration de Napoléon en exil sur l'île Sainte-Hélène, Jacques Onfroy de Breville
Napoléon Superstar, une icône de la pop culture : illustration de Napoléon en exil sur l'île Sainte-Hélène, Jacques Onfroy de Breville ©Getty - Stefano Bianchetti / Contributeur
Napoléon Superstar, une icône de la pop culture : illustration de Napoléon en exil sur l'île Sainte-Hélène, Jacques Onfroy de Breville ©Getty - Stefano Bianchetti / Contributeur
Napoléon Superstar, une icône de la pop culture : illustration de Napoléon en exil sur l'île Sainte-Hélène, Jacques Onfroy de Breville ©Getty - Stefano Bianchetti / Contributeur
Publicité
Résumé

Napoléon n'aura pas manqué de nourrir l'imaginaire collectif au point de devenir une véritable icône de la littérature romantique, de Balzac à Stendhal. Philippe Collin explique en quoi, par la conquête de l'image du héros défunt, Napoléon a imprégné la mémoire collective, et est devenu une star de la pop-culture.

En savoir plus

La bataille de l'image fut aussi l'une de ses nombreuses grandes victoires. Sa silhouette est presque devenue aussi célèbre que celle de Charlie Chaplin. Dès 1815, les souvenirs abondent et, grâce à cette première forme de culte de la personnalité, Napoléon devient un mythe au point de continuer à nourrir sa propre légende même une fois disparu. 

En effet, le souvenir de l'homme et du symbole qu'a incarné Napoléon Bonaparte règne immédiatement à suite sur tout le XIXe siècle où il imprègne la littérature romantique, devenant l'archétype fantasmé du héros dans le roman réaliste. Notamment chez Honoré de Balzac, Stendhal ou encore Victor Hugo. Un héros qui, parti de rien, a pris son destin en main pour s'élever comme jamais. L'empereur des Français est devenu un mythe littéraire. Du "Médecin de campagne" chez Balzac, au personnage de Julien Sorel, le héros du "Rouge et le noir" de Stendhal, en passant par le héros du roman de Dostoïevski "Crimes et châtiments" avec Raskolnikov, on s'identifie à la figure héroïque bonapartiste. Celle qui doit nécessairement influencer son héritage politique et qui aura durablement alimenter la mythologie napoléonienne jusqu'à aujourd'hui.

Publicité

Une légende qui a aussi été relayée par les chansons et le théâtre, une postérité artistique qui en a fait une icône populaire, que ce soit dans les sociétés de chansons, ces cabarets de l'époque de la Restauration, par lesquels s'exprimait un fort sentiment bonapartiste et populaire. Pierre-Jean de Béranger et Émile Debraux, en furent les deux grands chansonniers et ont contribué à véhiculer cette image-symbole.

Au XXe siècle, Napoléon Bonaparte est le personnage historique qui apparaît le plus souvent au cinéma. Plus de mille fois ce qui en fait l'art de l'irrévérence impériale. Du Napoléon de Sacha Guitry (1955), en passant par celui de Albert Gance (1927), l'adaptation américaine avec Désirée (1954) de Henry Koster avec Marlon Brandon. Plus récemment, la série en 4 épisodes produite par Yves Simoneau avec Christian Clavier. 

Avec 

  • Pascale Fautrier, docteure et agrégée de Lettres Modernes, auteure de Le Paris de Napoléon (Éditions Alexandrines, 2021) et d'une biographie Napoléon Bonaparte (Gallimard, 2011).
  • Jacques-Olivier Boudon, auteur de Les Habits neufs de Napoléon (François Bourrin).
  • David Chanteranne, historien, spécialiste de cinéma.

Archives INA entendues

  • Le départ de Corse - Les grandes conférences, 1969 
  • Le souper de beaucaire - Travaux publics, 2007 
  • Texte sur le suicide - Soirée littéraire de la Comédie Française, 1969 
  • Le médecin de campagne » de Balzac - Soirée littéraire de la Comédie Française, 1969 
  • Crimes et châtiments de Doestoievski - France culture, 1965 
  • Le génie, le surhomme - Vérités et chimères, 1951 
  • Les misérables de Victor Hugo - Connaissance de l'homme, 1950 
  • L’ancêtre grognard - Notre mémoire a cent ans, 1991 
  • Chanson “ Te souviens-tu ? “  - Napoleon et sa legende, 1961 
  • L’ajaccienne de Jean-François Costa 
  • Tino Rossi - l’été en corse, 1969 
  • Serge lama - Inter actualités de 13H00, 1984 
  • Chanson “La prière” de Serge Lama 

Films

  • “Austerlitz” Abel Gance 
  • “L’empereur de Paris” Jean-François Richet 
  • “La révolution française” Robert Enrico 
  • “Le rouge et le noir” Claude Autant-Lara 
  • “Les misérables” Robert Hossein 
  • “Zazie dans le métro” Louis Malle 

L'équipe

  • Producteur : Philippe Collin  
  • Chargée de programmes : Estelle Gapp  
  • Réalisatrice : Violaine Ballet  
  • Mixage : Chantal Nouvellot
Références

L'équipe

Philippe Collin
Philippe Collin
Philippe Collin
Production
Violaine Ballet
Réalisation
Estelle Gapp
Estelle Gapp
Estelle Gapp
Collaboration