Elon Musk est aussi actif que critique sur Twitter
Elon Musk est aussi actif que critique sur Twitter
Elon Musk est aussi actif que critique sur Twitter ©AFP - Olivier DOULIERY
Elon Musk est aussi actif que critique sur Twitter ©AFP - Olivier DOULIERY
Elon Musk est aussi actif que critique sur Twitter ©AFP - Olivier DOULIERY
Publicité
Résumé

Le milliardaire Elon Musk, propriétaire de Tesla et SpaceX, veut aussi s'offrir Twitter. Un réseau social que cet homme d'affaires veut transformer pour qu'il colle à sa vision... et qui se cherche, depuis quelques mois, explorant de nouvelles pistes au-delà de ses célèbres messages courts.

En savoir plus

si Elon Musk veut racheter Twitter c'est pour le modifier, pour le transformer : entre le moment de son arrivée au capital de Twitter la semaine dernière et sa proposition de rachat hier, le milliardaire n'a pas arrêté de critiquer le réseau social.

Des critiques qui reposent avant tout sur le manque de liberté d'expression selon lui sur la plateforme, pourtant déjà souvent montrée du doigt pour politique de modération. Sur ce point le milliardaire très libertaire n'a pas encore dévoilé les changements qu'il opèrera si la vente est acceptée, ce qui n'est pas sûr du tout.

Publicité

En revanche il ne manque pas d'idées pour le réseau social : en vrac, transformer le siège de l'entreprise en abri pour SDF, conditionner le petit badge bleu pour les comptes certifiés à la souscription de l'offre payante de Twitter, changer le nom du site en enlevant le w (ce qui ferait "Titter") : autant de propositions formulées sous la forme de tweets et immédiatement supprimées après.

Vers la possibilité de modifier des tweets ?

Mais le plus important changement préconisé par Elon Musk consiste à permettre aux utilisateurs et aux utilisatrices de modifier un tweet après son envoi. La semaine dernière le businessman a fait un sondage sur son compte Twitter suivi par plus de 80 millions de personnes sur cette question : les répondants ont largement voté pour qu'il devienne possible d'éditer un tweet.

C'est en effet une requête de très longue date de nombreux Twittos, mais Twitter a longtemps refusé avant de lancer une expérimentation... avant de dire le 1er avril que c'était un poisson d'avril, avant de finalement décréter qu'en fait si, c'était bien vrai. La compagnie assure qu'elle travaille dessus depuis un an mais de son côté Elon Musk s'est vanté, toujours sur Twitter, d'avoir fait pencher la balance.

Un réseau qui se cherche

Et des nouvelles fonctions comme celles-ci, Twitter en est déjà très friand : cela fait déjà quelques mois que Twitter, l'un des plus anciens réseaux sociaux, se cherche... le concept de base des 140 puis 280 caractères est modifié sans arrêt par des nouvelles fonctions annoncées à un rythme effréné.

Entre autres, une fonction de "pourboire" pour rémunérer des créateurs, puis une formule payante nommée Twitter Blue qui donne droit à quelques avantage. Et mi-mars, twitter a annoncé la mise en place d'un nouvel onglet affichant les tweets non pas de façon chronologique mais selon un algorithme... une fonction qui n'a été en place que quatre jours : le réseau social a été confronté à des réactions très négatives de ses utilisateurs, et il a fait machine arrière en un éclair. De là à dire que Twitter part dans tous les sens avant même l'arrivée d'Elon Musk, il n'y a qu'un pas.

Références

L'équipe

Julien Baldacchino, journaliste à Radio France
Julien Baldacchino, journaliste à Radio France
Julien Baldacchino, journaliste à Radio France
Julien Baldacchino, journaliste à Radio France