Facebook News va être progressivement déployé jusqu'à mi-mai
Facebook News va être progressivement déployé jusqu'à mi-mai ©AFP - Nikolas Kokovlis / NurPhoto
Facebook News va être progressivement déployé jusqu'à mi-mai ©AFP - Nikolas Kokovlis / NurPhoto
Facebook News va être progressivement déployé jusqu'à mi-mai ©AFP - Nikolas Kokovlis / NurPhoto
Publicité

Depuis cette semaine, Facebook déploie en France sa nouvelle fonction, nommée "Facebook news" : un fil dédié à l'actualité, composé uniquement de contenus de médias professionnels - qui seront rémunérés pour cela par l'entreprise américaine.

Le nouvel onglet de l'appli Facebook, "Facebook news", a été lancé mardi mais va arriver progressivement sur tous les téléphones : pas d'inquiétude donc si vous ne voyez pas encore cette nouveauté, le déploiement a lieu jusqu'au mois de mai.

Ce nouvel onglet, comme son nom l'indique, propose un résumé de l'actualité avec des articles qui ne viennent que de médias dans lesquels travaillent des journalistes professionnels : selon Facebook, il y a un peu plus d'une centaine de médias inclus pour l'instant.

Publicité

Sa particularité, c'est que contrairement au fil d'informations, il mélange des articles mis en avant par des humains et d'autres par l'algorithme, une forme hybride selon Mathieu Fritsch, qui est en charge chez Facebook des partenariats avec les médias d'information : "Vous allez voir des articles sur les principales actualités en France : ce sont des articles visibles pour tous les utilisateurs, et qui sont sélectionnés par des journalistes d'une filiale de l'AFP. Ensuite, quand l'utilisateur descend dans l'onglet, vous verrez des articles personnalisés selon vos centres d'intérêt et vos usages".

Avec cette sélection en partie humaine et pas seulement algorithmique, l'idée c'est aussi de sortir des mécanismes qui font que quand on est dans une bulle de contacts, on finit par ne plus voir que des articles sur un même thème ou orientés d'une certaine manière. C'est aussi une façon de lutter contre les fake news.

Pour les médias qui rejoignent ce dispositif, l'intérêt est double, explique Mathieu Fritsch : "C'est avant tout une opportunité, pour les médias, d'exposer leurs contenus à de nouvelles audiences, et pourquoi pas à terme de nouveaux abonnés. On a aussi mis en place des partenariats avec des éditeurs, qui nous permettent d'accéder à des contenus qu'ils ne postaient pas nécessairement sur Facebook, et donc ces partenariats sont des partenariats dans lesquels on rémunère les éditeurs".

Cela signifie-t-il que l'information va disparaître du "feed", le fil d'informations principal de l'appli ? chez Meta, la maison-mère de Facebook, on précise que c'est un onglet qui vient s'ajouter en plus des fonctions existantes, et que ça ne fera pas disparaître de votre flux ni les actualités partagées par vos amis ni celles des médias auxquels vous êtes abonnés... d'ailleurs, Facebook a recommandé aux journaux, aux sites web ou aux médias audiovisuels de ne rien changer à leur politique de publication sur les réseaux sociaux.

L'équipe

Julien Baldacchino, journaliste à Radio France
Julien Baldacchino, journaliste à Radio France
Julien Baldacchino
Production
Julien Baldacchino, journaliste à Radio France
Julien Baldacchino, journaliste à Radio France