La plateforme Twitch appartient à Amazon ©AFP - Martin BUREAU
La plateforme Twitch appartient à Amazon ©AFP - Martin BUREAU
La plateforme Twitch appartient à Amazon ©AFP - Martin BUREAU
Publicité
Résumé

La plateforme de diffusion en direct, notamment de jeux vidéo, a décidé d'interdire à partir du 16 octobre les jeux d'argent. En cause, des "streamers" accusés d'être payés illégalement par des sites de casino en ligne pour attirer des joueurs.

En savoir plus

Mercredi dans un tweet, Twitch, plateforme de vidéo en direct qui appartient à Amazon, et sur laquelle beaucoup d'utilisateurs et d'utilisatrices partagent leurs parties de jeux vidéo, a annoncé qu'elle allait interdire à partir du 18 octobre la diffusion de jeux d'argent et de paris.

En effet, jusqu'à présent il n'était pas interdit de se filmer en train de jouer sur des sites de casino virtuel par exemple, mais on n'avait pas le droit d'inciter les spectateurs à aller jouer à leur tour en partageant un lien.

Publicité

Désormais les règles seront plus strictes : ces sites seront interdits s'ils ne respectent pas la législation américaine ou celle de pays "qui offrent les protections suffisantes" selon Twitch... exit donc les sites les plus populaires qui utilisent des cryptomonnaies et sont basés dans des pays à la loi beaucoup plus coulante – le plus connu de ces sites s'appelle Stake et il est interdit en France.

Une grève du stream ?

Tout cela est venu d'une demande de plusieurs streamers et streameuses : depuis plusieurs semaines un groupe demandait la fin des jeux d'argent sur Twitch. A leur tête, l'américaine Pokimane, suivie par plus de 9 millions de personnes, a initié la semaine dernière l'idée d'une grève du stream pendant les vacances de Noël, pour priver Twitch de revenus publicitaires.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

La raison, c'est que les streamers spécialisés dans la diffusion de jeux d'argent sont accusés d'être payés illégalement par ces sites pour attirer leur public, leurs viewers comme on dit, vers les jeux et leur faire dépenser de l'argent à leur tour.

Un streamer avoue avoir extorqué d'autres utilisateurs

Et pour rajouter une brique au débat, en début de semaine un autre streamer, Sliker, a reconnu avoir soutiré des centaines de milliers d'euros à d'autres utilisateurs. Le jeu d'argent se retrouve donc interdit sur Twitch, mais pas les paris sportifs ni le poker, qui devraient rester autorisés.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Maintenant d'autres utilisateurs demandent la régulation d'une autre catégorie de vidéos sur Twitch... ceux des personnes qui se dénudent dans des piscines gonflables contre de l'argent.

Références

L'équipe

Julien Baldacchino, journaliste à Radio France
Julien Baldacchino, journaliste à Radio France