Bertrand Belin, ici en 2021 lors du festival du film francophone à Angoulême ©AFP - Yohan BONNET
Bertrand Belin, ici en 2021 lors du festival du film francophone à Angoulême ©AFP - Yohan BONNET
Bertrand Belin, ici en 2021 lors du festival du film francophone à Angoulême ©AFP - Yohan BONNET
Publicité
Résumé

Une voix chaude, une plume singulière, des répétitions, des silences, une apparente nonchalance. Difficile de résumer Bertrand Belin, qui excelle dans tous les arts. Musicien, écrivain, acteur et compositeur, il évoque la place de la musique au cinéma, à travers ses B.O. préférées.

avec :

Bertrand Belin (Chanteur, guitariste, auteur, compositeur,écrivain).

En savoir plus

Pour Bertrand Belin, " Dans une chanson, la musique prend à sa charge une partie du récit, elle joue une partition dramatique à elle seule." Comme au cinéma finalement et comme sa musique faite d'atmosphères et comme les paroles de ses chansons énigmatiques et poétiques. Bref, " le mot juste, le beau geste." 

Invité : BERTRAND BELIN. Auteur, compositeur, interprète, écrivain. Tout cela dans le même corps !

Publicité

Sept albums déjà ( le septième " Que dalle tout " sort en mai prochain ). Belin, parfois acteur et musicien, aussi pour le cinéma. Pour donner une autre dimension aux images. Les fameuses images manquantes. Nous lui avons demandé de sélectionner ses bandes originales de film préférées. De " Rien à foutre " aux " Mystères de l'ouest ". Un vrai voyage dans son imaginaire de cinéphile.

Ce matin nous reviendrons aussi sur la sélection du prochain festival de Cannes dévoilée cette semaine. 

Intrigante sur le papier et notamment avec ces noms-là: David Cronenberg, James Gray, Kelly Reichardt, Jerzy Skolimowski, Kirill Serebrennikov ou encore Saeed Roustayil, le jeune cinéaste Iranien,  l'auteur de " La loi de Téhéran ". 

Enfin nous rendrons hommage à un immense acteur disparu cette semaine : Michel Bouquet.

Les films de la semaine :

  • A chiara de Jonas Carpignano 
  • A l’ombre des filles d’Etienne Comar 
  • Apples de Christos Nikou 
  • Le dernier piano de Jimmy Keyrouz 
  • Et il y eut un matin d'Eran Kolirin 
  • Face à la mer d'Ely Dagher 
  • Sous l’aile des anges de A. J. Edwards 
  • Toute une nuit sans savoir de Payal Kapadia 
  • Rétrospective de Jean-Pierre Limosin en 3 films (La Traverse)
  • Un vrai crime d’amour de Luigi Comencini 

Les cadeaux offerts aux Invités :

  • Le crépuscule du monde, dernier roman de Werner Herzog aux Editions Séguier. 
  • Les magnétiques de Vincent Maël Cardona en DVD Blu-Ray chez Blaq out. 
  • Belphegor, d'Henri Desfontaines, édition limitée chez Pathé. 
  • Le diable n’existe pas de Mohammad Rasoulof, chez Pyramide Vidéo. 

A noter : La semaine prochaine, l'émission sera en direct depuis le Festival du livre de Paris 2022, au Grand Palais Ephémère.