Une salle de cinéma ©Getty
Une salle de cinéma ©Getty
Une salle de cinéma ©Getty
Publicité
Résumé

« Je déteste les numéros d’épate, le beau rôle, le numéro d’anthologie n’entre pas dans ma conception. Pour moi un rôle c’est l’addition d’une quantité de petits détails qui ne se remarquent pas ». Ainsi résumait-il son parcours d’acteur.

En savoir plus

Jean-Louis Trintignant est mort hier, il avait 91 ans.

Rester un acteur clandestin, c’était son ambition sans affectation. Du grand timide des débuts aux 120 rôles à l’arrivée.

Publicité

De « Et Dieu créa la femme » à « Amour » , du jeune homme fragile jusqu’aux types inquiétants qu’il affectionnait.

Et cette voix… Si particulière, trainante, ironique, douce ou désenchantée.

Enormement de séduction, énormément de secrets aussi chez Trintignant qui a brouillé les pistes avec tant d’élégance.

Nous revenons ce matin sur la carrière de ce grand acteur pas du tout conformiste.

Le choix des films

  • Au-delà des sommets de Renan Ozturk, Freddie Wilkinson
  • Boum Boum de Laurie Lassalle
  • Le chemin du bonheur de Nicolas Steil
  • Demain je traverse de Sepideh Farsi
  • Je tremble ô Matador de Rodrigo Sepúlveda
  • Mon amour de David Teboul
  • Sweat de Magnus von Horn
  • Beau travail de Claire Denis

Festivals :

La programmation musicale :

  • The Black Keys – Wild Child
Références

L'équipe

Laurent Delmas
Laurent Delmas
Laurent Delmas
Production
Christine Masson
Production
Laurent Delmas
Laurent Delmas