Le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, Julien Denormandie, lors d'un déplacement à Maure-de-Bretagne, le 5 mars.
Le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, Julien Denormandie, lors d'un déplacement à Maure-de-Bretagne, le 5 mars.
Le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, Julien Denormandie, lors d'un déplacement à Maure-de-Bretagne, le 5 mars. ©AFP - Quentin Vernault / Hans Lucas
Le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, Julien Denormandie, lors d'un déplacement à Maure-de-Bretagne, le 5 mars. ©AFP - Quentin Vernault / Hans Lucas
Le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, Julien Denormandie, lors d'un déplacement à Maure-de-Bretagne, le 5 mars. ©AFP - Quentin Vernault / Hans Lucas
Publicité
Résumé

Ce samedi, débat sur la folie bitcoin : révolution économique ou nouvelle bulle financière ? Et puis dossier sur l'agriculture, avec un reportage sur les NBT, nouvelles techniques controversées, et un entretien avec Julien Denormandie pour parler gel, nouvelle PAC, recherche agronomique et souveraineté alimentaire.

avec :

Julien Denormandie (Ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation).

En savoir plus

L'entretien

Depuis quelques jours, le gel a ruiné une partie importante des cultures des agriculteurs français. Il s'agit de "la plus grande catastrophe agronomique de ce début de XXIe siècle", estime Julien Denormandie. Le ministre de l'Agriculture est en train de développer un fonds exceptionnel pour venir en aide aux agriculteurs concernés.

Mais ce n'est pas le seul sujet d'actualité qui concerne son ministère : une nouvelle PAC (politique agricole commune) provoque manifestations et inquiétudes, tandis que l'enjeu de la souveraineté alimentaire française reste au cœur du débat depuis le début de la crise du Covid-19.

Publicité

Autant de sujets abordés ce matin par Julien Denormandie qui répond aux questions de Fabien Cazeaux.

Le débat

Cryptomonnaies : une révolution à venir ?

2 min

Le 14 avril, la plateforme américaine d'échanges de cryptomonnaies Coinbase a fait son entrée en fanfare à Wall Street. Bien coté, dépassant le prix indicatif de départ, l'entreprise s'est vue valorisée à quelque 86 milliards de dollars. Tout simplement un record pour une entrée en Bourse.

Cette entrée est l'un des signes supplémentaires de la grande forme des cryptomonnaies depuis quelques années, le bitcoin, la plus célèbre d'entre elles, en tête.

Faut-il voir derrière cet emballement une révolution économique et surtout monétaire ? Ou une nouvelle bulle financière qui ne demande qu’à exploser ? Laurent Bigorgne, directeur de l'Institut Montaigne et Christian Chavagneux, éditorialiste au magazine Alternatives Economiques ouvrent le débat.

2 min

Le reportage

Les NBT, de nouveaux OGM ?

9 min

Dans les locaux de l'Institut national de la recherche agronomique qui multiplie les recherches sur les NBT.
Dans les locaux de l'Institut national de la recherche agronomique qui multiplie les recherches sur les NBT.
© Radio France - Marion Ferrère

Connaissez-vous les NBT ? On en a encore peu entendu parler. Le sigle est anglais : on peut le traduire par nouvelles techniques de sélection végétale.

L'objectif ? Rendre les cultures plus résistantes aux aléas climatiques ou aux maladies.

Un sujet sensible étudié dans des laboratoires aux endroits tenus secrets, par crainte d'incursion de faucheurs d'OGM... Car c'est bien là le débat qui monte : et si les NBT étaient les nouveaux OGM ?

Pour y voir plus clair, Marion Ferrère est partie enquêter.

35 min

Ça se passe là-bas

Le 14 avril, le Conseil des ministres italien a décidé d'un nouveau plan de relance de 40 milliards d'euros supplémentaires. Un nouveau budget rectificatif pour Mario Draghi, pourtant fraîchement arrivé à la tête du gouvernement en place à Rome.

Bruce de Galzain, correspondant permanent de France Inter en Italie, nous donne les détails des annonces.

42 min

Ma vie au boulot

Ce samedi, Sandrine Foulon répond à la question de Mathilde. En 2020, cette auditrice a enchaîné les CDD et les périodes de chômage. Elle est en ce moment en congé maternité et ne comprend pas pourquoi elle serait lésée par la nouvelle réforme d’assurance chômage…