Le directeur de la Toulouse School of Economics, Christian Gollier ©AFP - Pascal Pavani
Le directeur de la Toulouse School of Economics, Christian Gollier ©AFP - Pascal Pavani
Le directeur de la Toulouse School of Economics, Christian Gollier ©AFP - Pascal Pavani
Publicité
Résumé

Ce samedi, zoom sur la fameuse planification écologique. Tout le monde en parle mais par où commencer ? Qui va payer et peut-on croire à la transition heureuse ? Reportage signé de notre journaliste Claire Chaudière et entretien avec Christian Gollier, grand économiste de l'environnement.

avec :

Christian Gollier (Economiste de l’incertain et directeur de l’Ecole d’économie de Toulouse).

En savoir plus

L'invité

Christian Gollier : "On vit dans une utopie de transition heureuse, sans coût : la réalité est très différente"

11 min

Fin de mois ou fin du monde ? Entre les restrictions du pouvoir d'achat et la catastrophe climatique qui s'annonce, de nombreuses contradictions émergent. Le directeur de la Toulouse School of Economics, l'économiste Christian Gollier, en a tiré une conférence au Collège de France, qui sera bientôt accessible en un livre : Entre fin de mois et fin du monde, économie de nos responsabilités envers l'humanité, qui doit paraître le 15 juin chez Fayard.

Comment faire en sorte qu'une transition réelle vers un modèle plus durable émerge ? Et cette bascule peut-elle vraiment se faire en douceur ou sans douleur ? Ce samedi, Christian Gollier est l'invité d'Alexandra Bensaid.

Publicité
6 min

Le débat

Hôpitaux publics : au bord du précipice ?

2 min

Depuis dix jours, les actions se multiplient dans les services d'urgences. Des grèves pour déplorer le manque de personnel ou des horaires restreints. Après avoir affronté la crise du Covid, les soignants s'inquiètent.

le système de santé est-il assez solide pour tenir ? D'où viennent exactement les problèmes et comment les résoudre ? Béatrice Mathieu , rédactrice en chef adjointe au magazine L'Express et Sandrine Foulon, rédactrice en chef du site du magazine Alternatives Economiques, ouvrent le débat.

Le reportage

Neutralité carbone : la nouvelle révolution industrielle

12 min

En 2022, il y a des mots qu'on avait oubliés depuis le XXe siècle et qui réapparaissent: inflation, bien sûr, et plus récemment, planification. Pas pour reconstruire après une guerre mais pendant une guerre, celle contre le réchauffement climatique. La planification, c'est la méthode. L'objectif ? La neutralité carbone de l'économie en 2050.

Or, 2050, c'est demain. Comment décarboner dans un temps aussi court ? C'est ce qu'interroge le reportage de Claire Chaudière. Pour les entreprises, cela signifiera n'avoir que des véhicules électriques ou hybrides, rénover son immeuble mais le dur du sujet est ailleurs. Cela devra passer par le cœur-même du processus industriel.

Produire, par exemple, de l'acier en recyclant, en se passant de charbon et en captant le CO2. C'est la feuille de route, qui n'est pas encore totalement cartographiée.

Ma vie au boulot

Ce samedi, Sandrine Foulon nous parle du vendredi. Avant la pandémie, c’était déjà le jour le plus déserté dans les entreprises. Mais depuis, ça s’est aggravé. Peut-on dire que ça y est, le vendredi fait désormais partie du week-end ?