Publicité
Résumé

Charline Vanhoenacker, Alex Vizorek et Juliette Arnaud ont reçu l'ancien gardien de phare Louis Cozan pour la réédition de son livre "Un feu sur la mer, Mémoires d'un gardien de phare" et le réalisateur et désormais écrivain Hadrien Bels pour la parution de son premier roman "Cinq dans tes yeux".

avec :

Louis Cozan (Ecrivain, ancien gardien de phare), Hadrien Bels (Romancier).

En savoir plus

Louis Cozan

Biographie

Issu d'une famille de gardien de phare de père en fils depuis 1806, Louis Cozan quitte son île à 14 ans pour l’école maritime de l’Aber Wrac’h. Ensuite, il navigue sur des pétroliers avec la marine marchande jusqu’à l’âge de 20 ans. Mais tout s'arrête lorsque pour des raisons de santé, il se retrouve mécanicien, une activité définitivement très éloigné de sa véritable vocation. C'est pourquoi, il cherche durant son service militaire une autre voie : il rencontre un parent gardien du phare du Stiff. Il intègre le service des Phares et balises en 1968. Après ce poste, il veillera sur le très important phare de Kéréon, où il sera le dernier gardien et aussi sur celui du Créac’h de l’île de Sein. 

Publicité

Un feu sur la mer, mémoires d'un gardien de phare

Louis Cozan est l'un des derniers gardiens de phare puisque cette profession a bel et bien disparu… Dans cet ouvrage, il témoigne de sa vie dans les phares de la mer d’Iroise, aux abords de l’île d’Ouessant. Il nous invite dans ses souvenirs et nous partage cette vie entre terre et mer, au service des bateaux et des marins.

Hadrien Bels

Biographie

Hadrien Bels, né en 1979 de parents algériens, a grandi à Marseille, dans le quartier du Panier. A l'époque, c'était une famille d'intellos venant s'installer dans un quartier populaire : son père est un pied-noir professeur de droit à l’université et sa mère est administratrice aux Beaux-Arts et issue d’une vieille famille d’aristocrates désargentés du Sud-Ouest. Dans sa bande de copains, qui comptait un Corse, un Comorien, des Algériens, avec ou sans papiers, Hadrien Bels était repérable sur la photo de classe, car il était le seul « à la figure rose ». Avec son premier roman Cinq dans tes yeux paru chez L'Iconoclaste, Hadrien Bels voulait rendre hommage au Marseille dans lequel il a grandi.

Cinq dans tes yeux

Dans cet ouvrage, Hadrien Bels se rappelle son quartier marseillais, le quartier du Panier d’avant la gentrification et l’invasion des "bobos"  au début des années 1990.  Cette fiction s'est énormément nourrie de faits réels :  Lui et sa bande de potes, Ange, Ichem, Kassim, Djamel, venaient d'ailleurs. Ils s'apportaient tous quelque chose, mais progressivement, tous se sont fondus dans le moule… Ils sont devenus à leur tour des "venants", terme qu'il préfère à "bobo" trop chargé symboliquement. 

Le titre de son roman vient de l''expression Khamsafiainek réunissant les juifs, les Arabes, les pieds-noirs et les Berbères : tous reliés à la main de Fatma, qui les protège du mauvais œil. 

Au sommaire de cette émission

2021 démarre avec un divorce : le Brexit. Et comme dans tous les divorces, ce sont les enfants qui trinquent : ici, les pêcheurs normands et bretons... 

La préposition "sur" tend à remplacer toutes les autres… "On va sur Paris, "Là, on est sur un confit d'oignons", etc. Mais où sont passés les prépositions "à", "de" et "pour" ?

Magasins bio, fromageries, Monoprix… ces commerces qui témoignent de l’embourgeoisement des quartiers populaires… 

Le tube Bande Organisée des rappeurs marseillais s'exporte aux Etats-Unis et même en NBA. Le hit a été diffusé pendant le match Los Angeles Clippers VS Utah Jazz dans la nuit de samedi à dimanche !

"J'dis ça j'dis rien" / "Au jour d'aujourd'hui" / "J'ai envie de dire" / "Y'a pas de soucis"… Autant d'expressions qui donnent parfois envie de s'énerver contre son interlocuteur. Mais comment ces tics de langages apparaissent-ils ? Et à quoi servent-ils ?

Retrouvez toute l'équipe de Par Jupiter ! 

  • La chronique de Constance : L'histoire de la scie musicale 
  • La chronique de Guillaume Meurice : LVMH vs Vendôme
  • La chronique d'Aymeric Lompret : C'était mieux les années 90 ! 
  • La chanson de Frédéric Fromet : Nico et Carla (ft. Constance)

La programmation musicale

  • Arno & Beverly-Jo SCOTT - Jean Baltazaarrr
  • CELESTE - Love is back 
Références

L'équipe

Juliette Arnaud
Production
Charline Vanhoenacker
Charline Vanhoenacker
Alex Vizorek
Alex Vizorek
Alex Vizorek
Production
Matthias Volant
Collaboration
Guillaume Meurice
Guillaume Meurice
Fabrice Rivaud
Collaboration
Charline Vanhoenacker
Charline Vanhoenacker
Alex Vizorek
Alex Vizorek