Best of : Catherine Hiegel et Frank Dubosc

France Inter
France Inter
Publicité

Pour la Toussaint, retrouvez le meilleur de Par Jupiter ! Et aujourd'hui, Catherine Hiegel et Frank Dubosc.

Biographies

Catherine Hiegel

Catherine Hiegel est née le 10 décembre 1946 à Montreuil. Elle entre au Conservatoire national supérieur d’art dramatique en 1968 et l’année suivante elle intègre la Comédie Française où elle excelle dans les deux répertoires classique et contemporain. Elle devient sociétaire de la Comédie Française en 1976, puis après sa mise à la retraite, elle est nommée Sociétaire honoraire en 2010. En 2011 elle obtient le Molière de la meilleure comédienne pour son interprétation dans La Mère de Florian Zeller.Outre son vaste champ d'interprétation, Catherine Hiegel a également signé plusieurs mises en scène dont Le bourgeois gentilhomme de Molière en 2011 et 2012. Elle a joué des rôles au cinéma à partir de 1986. On a pu la voir notamment dans La vie est un long fleuve tranquille d’E.Chatiliez, dans les films de Josiane Balasko comme Ma vie est un enfer , Gazon maudit, ou encore Cliente . Elle a tourné avec Bertrand Blier dans Les Côtelettes et dans les films de Jean-Jacques Zilbermann Tout le monde n'a pas eu la chance d'avoir des parents communistes ainsi que_L'homme est une femme comme les autres_ .

Publicité

Frank Dubosc 

Né le 7 novembre 1963 au Petit-Quévilly (Seine-Maritime), Franck Dubosc entre au Conservatoire de Rouen à l’âge de 20 ans. Il décroche son premier rôle au cinéma dans « A nous les garçons » puis part en Angleterre où il apparaît dans la série Coronation Street. A son retour en France, au début des années 90, il devient auteur pour Manu Levy, Albert Dupontel et Elie Semoun avec lequel il coécrit les « Petites annonces». En 1998, il présente son premier one-man show, « Du beau, du bon, Dubosc » suivi de « j’vous ai pas raconté » (1999) et Romantique (2002) qui remportent alors un grand succès populaire.

Humoriste confirmé, il se redirige vers le cinéma. Tête d’affiche de « Camping », il enchaîne plusieurs comédies (Asterix aux jeux olympiques, Disco, Incognito, Camping 2) et revient sur scène en 2008 pour un nouveau show, « Il était une fois… Franck Dubosc ».

Entrée au musée Grévin en 2010, il reprend du service sur les plateaux en tournant successivement « Le Marquis », « Bienvenue à bord » ,« 10 jours en or » et « Plan de table ». En 2012, il joue dans « Les Seigneurs », une comédie sur le thème du football, et est à l'affiche en 2013 de « Boule et Bill» avec Marina Fois. Il est de retour sur scène la même année pour son quatrième one man show intitulé «A l'état sauvage», spectacle qu'il reprend en tournée dans toute la France en 2014 et 2015.

Au sommaire de cette émission

  • La chronique d'Hippolyte Girardot: Le groom
  • La chronique de Christine Gonzalez:
  • La chronique de Thomas Bidegain: On est le personnage qu'on se crée
  • La chanson de Frédéric Fromet: La fête de la musique

L'équipe