Publicité
Résumé

Un vent de progrès souffle sur la planète LGBT : une féministe vient d'être élue maire de Santiago, Chili, tandis que ce sont des femmes qui représenteront désormais la Grande-Bretagne dans les pays du G7 et à l'ONU. La France, en revanche, recule dans le classement des pays les plus LGBT-friendly...

En savoir plus

La femme de la semaine s’appelle Iraci Hassler Jacob et sur Twitter, aujourd’hui, elle postait ceci : "Bienvenue à toutes et tous, nous venons de remporter la mairie de Santiago et nous sommes également majoritaires au conseil municipal". 

Oui. Elle est jeune, elle est femme, elle est communiste, pire, elle est féministe… Et c’est elle qui vient de remporter les clés de la capitale chilienne – du jamais vu dans l’histoire du pays. Mais promis, vous verrez, tout va bien se passer. 

Publicité

MeToo souffle aussi sur les ambassades Britanniques

Dans tous les pays membres du G7, comme à l’ONU, ce sont désormais des femmes qui représenteront les intérêts du Royaume-Uni. Et  elles ont droit, incroyable, à leur nom et à leur prénom, les voici : ont été nommées… Menna Rawlings, à Paris, Karen Pierce à Washington, Caroline Wilson à Pékin, Barbara Woodward aux Nations Unies, et puis Jill Gallard à Berlin, Deborah Bronnerd à Moscou, ou encore Jill Morris à Rome, voire Julia Longbottom à Tokyo. 

Dit comme ça, ça fait beaucoup, certes. Sauf que ce n'est rien, si on considère le nombre d’ambassades tenues par des hommes. La très grande majorité aujourd’hui… et même, pendant longtemps, la totalité. En 1946, les femmes sont exclues de la diplomatie britannique. Pourquoi ? 

D’abord, on les pense de trop faible constitution pour supporter la charge de travail.

C’est connu, les chochottes, c’est nous. Et puis c’est pas tellement qu’on en veut pas, des femmes, mais les autres, là, les étrangers, dans ces pays où on traite si mal les femmes… Ça risque de mal se passer pour elles. Ça, c’est le deuxième argument avancé à l’époque, quant au troisième, on reste dans la même veine : c’est pour elles, qu’on fait ça, pour les protéger des remarques sexistes, ou des mauvais traitements. 

Oui, les hommes sont ce qu’ils sont, et une femme seule dans une ambassade s’attirerait forcément des ennuis. Et voilà comment, pendant des décennies, elles n’ont pas pu y mettre un pied. Ou alors si, à partir de 1973, mais à condition qu’elles ne soient ni mères, ni mariées. Condition évidemment pas valable pour les hommes, les ambassadeurs, dont la vie privée n’a jamais regardé personne. Mais oui, mais bon, les hommes, c’est pas pareil...

Le verdict de la semaine

Deux femmes, transgenres, ont été condamnées à 5 ans de prison au Cameroun pour "outrage aux bonnes mœurs" et "tentative d’homosexualité". Reste à savoir ce que "tenter l’homosexualité veut dire", mais bref. Bref, elles avaient été arrêtées au mois de février alors qu’elles dînaient toutes les deux au restaurant. 

Or, on est au Cameroun, et le Cameroun est l’un des 31 pays d’Afrique où l’homosexualité reste interdite. La nouvelle tombe au moment où on célèbre, dans le monde entier, la journée mondiale de lutte contre l’homophobie. C’était hier, et à cette occasion l’ILGA, association européenne des droits LGBT, publiait son classement annuel… 

En tête des pays où il fait bon vivre, sur le vieux continent, quand on est lesbienne, gay, bi ou trans, on trouve Malte, la Belgique et le Luxembourg. En queue de peloton, évidemment, on a la Pologne, la Russie, la Turquie… Et, plus surprenant, Monaco : pas seulement parce que le mariage où l’adoption n’y sont pas autorisées pour les couples homosexuels. 

Mais aussi parce que la discrimination, fondée sur l’orientation sexuelle, lors d’un entretien d’embauche, n’est pas interdite. "T’es gay, tu dégages, tant pis pour toi si t’es au chômage"… Bon, on rigole on rigole, mais la France vient de dégringoler de la 4ème à la 13ème place de ce classement. Pointée du doigt notamment : son extrême lenteur à ouvrir la PMA à toutes les femmes, et ce malgré les promesses répétées du gouvernement. Autant dire que c’est pas brillant.

Références

L'équipe

Giulia Foïs
Giulia Foïs
Giulia Foïs
Production
Giulia Foïs
Giulia Foïs
Giulia Foïs
Chronique