Publicité
Résumé

Océan, la saison 2, en Infiltrées, en streaming sur Slash TV

En savoir plus

Il aime, faire du vélo. Beaucoup de vélo. 60km s’il fait beau. Quand il pleut il aime plonger dans un Instagram, faire défiler les photos, beaucoup de photos. Tout, pour oublier qu’il ferait mieux d’ouvrir tous ces livres qui l’attendent, là haut, sur l’étagère.

Il aime… La vaisselle. Pas n’importe laquelle. Il a : une fourchette préférée, une tasse préférée, un assiette préférée. En vrai ? C’est un obsessionnel. Et si les gens ne sont pas prêts à manger quand les œufs sont cuits il s’enfonce dans des abimes de désespoir et de colère rentrée. Ca n’est pas de moi, c’est lui.

Publicité

Quand il était petit, il avait… Un poney qui faisait que des conneries et qu’il s’appelait Sheitan. Sauf qu’il était même pas à lui. Ils sortaient ensemble, juste. Comment ça, vous n’avez rien compris ? Eh, oh, la poésie…

Quand il était petit, il avait une sœur, qui avait une tirelire, qui avait des pièces de 2 francs – oui, c’était un autre temps. Les pièces, il les volait, pour s’acheter des gros sacs de bonbons, qu’il se fourrait dans le gosier, en même temps, sans doute, que sa culpabilité.

Mais l’essentiel n’était pas là. L’essentiel, c’était Bérangère. Psycho-rigide comme sa mère, mortifiée comme son père, c’était son amoureuse. Enfin, dans sa tête à lui. A elle aussi, mais elle ne le savait pas. Disons qu’elle ne l’admettait pas. Non, elle ne reconnaissait pas, qu’en fait, ils étaient fait l’un pour l’autre et ça, en CP, ça fait très mal. Oui, c’est vrai que ça fait mal

Références

L'équipe

Giulia Foïs
Giulia Foïs
Giulia Foïs
Production
Giulia Foïs
Giulia Foïs
Giulia Foïs
Chronique