vidéo
Maria Callas ©Getty - Doug Griffin
Maria Callas ©Getty - Doug Griffin
Maria Callas ©Getty - Doug Griffin
Publicité
Résumé

À l'occasion du 40ème anniversaire de la mort de Maria Callas, une série d'événements et de publications lui rend hommage. 'Pop & Co' se joint à la danse pour célébrer la diva.

En savoir plus

Maria Callas est une femme qui a eu beaucoup de fiancés sur les scènes d’opéra. Dans les histoires, ils l’abandonnent presque à chaque fois. Sur scène, ses amants pouvaient s’appeler Alfredo, Jason ou Pollione. Mais, avec elle, ils auraient pu se prénommer Jean-Claude. Parce qu’avec elle, c’est la vie, la vraie, qui entre dans l’opéra. Parce qu’avec elle, un rôle de femme bafouée, ça n’est pas qu’une question de virtuosité vocale. C’est aussi de l’érotisme, des larmes, de la colère, de la dignité. Ou tout ça à la fois.

En décembre 1958, elle donne un récital à l'Opéra Garnier, à Paris. Elle y interprète notamment l’air de "Casta Diva", extrait de Norma, de Bellini. Un enregistrement vidéo de la performance est disponible sur Internet. « La Callas » a l’air d’une brindille au milieu de la scène. En plus, elle met ses bras autour d’elle, comme si elle s’étreignait toute seule. Elle bouge à peine. Avant elle, sur les scènes d’opéra, on gesticulait comme des acteurs de cinéma muet. Des expressions outrées, des mouvements qui en disaient trop. C’est pour cela que, dans l’art lyrique, il y eut un avant et un après Maria Callas.

Publicité

La voix de Maria Callas, c’est l’art du geste. Et pour cet art du geste, elle n’hésitait pas à sacrifier la perfection vocale. Pour l’Addio Del Passato, dans l’acte III de La Traviatta, le moment où Violetta est vraiment au bout du rouleau, le chef d’orchestre vient voir Maria, dans sa loge de l’opéra de Dallas, et il lui suggère « d’améliorer son attaque ».

Mais Maria lui répond :

Cette note, je la raterai tous les soirs, parce que c’est comme ça que l’on chante quand on meurt.

Avec Callas, les airs d’opéra deviennent des tubes : grâce à elle, l’art lyrique ne s’adresse plus seulement aux initié·e·s. C’est aussi parce que c’est la diva « people » de l’Histoire. Une cantatrice popstar à l’heure où télévisions et radios deviennent des médias de masse.

la suite à écouter...

Références

L'équipe

Rebecca Manzoni
Rebecca Manzoni
Rebecca Manzoni
Production
Hugo Combe
Hugo Combe
Hugo Combe
Collaboration
Flora Bernard
Réalisation