Portrait du réalisateur Rodrigo Sorogoyen à Paris, le 16 juillet 2020. ©AFP - Martin Bureau
Portrait du réalisateur Rodrigo Sorogoyen à Paris, le 16 juillet 2020. ©AFP - Martin Bureau
Portrait du réalisateur Rodrigo Sorogoyen à Paris, le 16 juillet 2020. ©AFP - Martin Bureau
Publicité
Résumé

A l'occasion de la diffusion sur Canal+ de sa série "Antidisturbios" sur les violences policières en Espagne, Antoine de Caunes et Charline Roux reçoivent le réalisateur Rodrigo Sorogoyen.

En savoir plus

C'est l'histoire d'une bavure policière qui va plonger des policiers anti-émeutes espagnols mais des policiers de la police des polices dans la tourmente. Tout commence quand six policiers anti-émeutes sont dépêchés pour une expulsion dans le centre de Madrid. L’affaire tourne mal, un homme décède. L’équipe des affaires internes est chargée d’enquêter sur les événements, et les policiers sont finalement accusés d'homicide involontaire. Chacun tente de trouver sa propre issue et leurs relations se détériorent. Laia, jeune enquêtrice aux affaires internes, obsédée par cette bavure, finit par découvrir que derrière l’affaire de l'expulsion s’en cache une autre, qui implique des cadres dirigeants de l’institution. 

Voilà le synopsis d'Antidisturbios, la première série de Rodrigo Sorogoyen, le nouveau maitre du polar espagnol. Après plusieurs films sur deux inspecteurs de police qui enquêtent sur un tueur de vieilles dames, dans Que Dieu nous pardonne en 2016, sur la corruption dans le milieu politique espagnol dans El Reino en 2018, et un thriller sur les plages de la côte d'argent dans les Landes, dans Madre l'an dernier, il passe du grand au petit écran aujourd'hui. 

Publicité

Pour en parler, Rodrigo Sorogoyen est l'invité d'Antoine de Caunes et Charline Roux. Sa série Antidisturbios est disponible en intégralité sur MyCanal. Et les deux derniers épisodes de la mini-série seront diffusés le jeudi 27 mai prochain à 21h sur Canal+ 

La pop-liste de Rodrigo Sorogoyen 

  • Le livre : El Aleph de Jorge Luis Borges
  • Le film : The children's hour réalisé par William Wyler
  • Le personnage de série : Peggy Olson dans Mad Men
  • La chanson : "Mourir d'aimer" de Charles Aznavour
  • Un son qui lui évoque la pop-culture ? Le son de video VHS

La playlist de l'émission

  • "Keep Moving" - Jungle 
  • “To This Tree” - Rover
  • "Mourir d'aimer" - Charles Aznavour 
Références