vidéo
François Bayrou, invité de Questions politiques dimanche 14 mars 2021. ©Radio France - France Inter
François Bayrou, invité de Questions politiques dimanche 14 mars 2021. ©Radio France - France Inter
François Bayrou, invité de Questions politiques dimanche 14 mars 2021. ©Radio France - France Inter
Publicité
Résumé

François Bayrou, Haut commissaire au Plan, président du Modem et maire de Pau, a plaidé dimanche sur France Inter pour un référendum sur l'instauration de la proportionnelle aux législatives, à l'occasion des prochaines élections, les régionales prévues en juin.

avec :

François Bayrou (Président du MoDem et maire de Pau).

En savoir plus

Interrogé sur la question de l’instauration de la proportionnelle pour les élections législatives, le Haut commissaire au Plan, président du MoDem et maire de Pau, François Bayrou, a appelé à l’organisation d’un referendum "en même temps que les régionales", dès le mois de juin, "si elles ont lieu en juin". "Je suis précisément des très rares hommes politiques qui croient que les promesses engagent", a-t-il expliqué, précisant qu'il croyait "plus que jamais" à ce changement. En effet, l'instauration d'une dose de proportionnelle aux législatives était l'une des conditions apportée, en 2017, au soutien du MoDem à Emmanuel Macron. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

"Pour l'instant, on n'a pas trouvé la démarche démocratique nécessaire pour que le choix des Français s'expriment", a constaté François Bayrou, estimant qu'il était désormais temps que la population tranche directement par voie référendaire. "Je n'ai jamais cru qu'on pouvait y parvenir par la voie parlementaire parce que vous avez une Assemblée qui est élue selon une certaine organisation et elle ne va pas la changer spontanément", a-t-il poursuivi regrettant que "en réalité, sous des prétextes divers, personne ne veut changer".

Publicité

"C'est un débat qui paraît loin des gens. Mais la vérité, c'est qu'on est là au cœur du cœur des raisons qui font que ça ne va pas."

"Tous ceux qui regardent le fonctionnement de notre démocratie constatent qu'il y a quelque chose ne va pas, un déséquilibre, que le pouvoir prend ses décisions tout seul", a encore affirmé François Bayrou. "Le président du Sénat Gérard Larcher a pris position avec virulence contre la loi électorale qu'est la proportionnelle. Ça fait rire parce qu'il est, lui, élu à la proportionnelle depuis toujours !"