Le ministre des Transports Clément Beaune.
vidéo
Le ministre des Transports Clément Beaune. ©Radio France - France Inter
Le ministre des Transports Clément Beaune. ©Radio France - France Inter
Le ministre des Transports Clément Beaune. ©Radio France - France Inter
Publicité

Invité de Questions politiques sur France Inter, le ministre délégué aux Transports Clément Beaune assure que le nombre de trains n'allait pas diminuer cet hiver, alors que la SNCF doit trouver des solutions face à l'envolée des prix de l'électricité.

"Il n'y a pas de demande du gouvernement à la SNCF d'avoir moins de trains ou des trains qui roulent moins vite pour faire des économies d'énergie", a assuré ce dimanche sur France Inter le ministre des Transports Clément Beaune, alors que l'objectif de l'entreprise est de diminuer sa consommation d'énergie de 10% d'ici à 2024.

"Ce serait totalement paradoxal et contradictoire de dire à la SNCF que pour faire des économies d'énergie, il faut faire rouler moins de trains ou faire rouler les trains moins vite", a estimé le ministre. "Si on veut que les gens prennent moins souvent leur voiture et qu'ils prennent plus le métro, le bus, le train, il faut des transports de qualité".

Publicité

Diminuer la consommation d'énergie

Clément Beaune reconnaît toutefois que "la direction de l'entreprise doit faire des efforts" en matière de consommation d'énergie, elle qui utilise entre 1% 2% de la consommation d'électricité annuelle en France chaque année. Le ministre cite par exemple une baisse de "la climatisation et du chauffage dans les bureaux". Il cite également l'écoconduite afin d'adapter écologiquement la conduite des trains sans baisser la vitesse. "Ce sont des choses qui ne réduisent pas l'activité du service public ferroviaire mais qui permettent aussi des économies d'énergie", termine-t-il.