Thierry Breton lors d'une conférence de presse en février 2020 à Bruxelles.
vidéo
Thierry Breton lors d'une conférence de presse en février 2020 à Bruxelles. ©AFP - KENZO TRIBOUILLARD
Thierry Breton lors d'une conférence de presse en février 2020 à Bruxelles. ©AFP - KENZO TRIBOUILLARD
Thierry Breton lors d'une conférence de presse en février 2020 à Bruxelles. ©AFP - KENZO TRIBOUILLARD
Publicité

Thierry Breton, commissaire européen au Marché intérieur, était l’invité de "Questions Politiques" ce dimanche. Une émission présentée par Thomas Snegaroff avec Laurence Peuron (France Inter), Jeff Wittenberg (France TV), Françoise Fressoz (Le Monde) et Alexandra Bensaid (France Inter).

Invité sur France Inter dimanche 14 novembre, le commissaire européen au Marché intérieur Thierry Breton a dénoncé l'utilisation de migrants par la Biélorussie pour faire pression sur l'Union européenne : "C'est d'un cynisme incroyable et nous ne l'acceptons pas et ne le tolérons pas". Thierry Breton a reconnu qu'il y  avait "une situation humanitaire" qui nécessite une action pour aider les migrants à la frontière biélorusse : "Il faut comme toute situation humanitaire qu'elle soit traitée par les organismes appropriés". Mais le commissaire européen ne veut pas parler d'accueil au sein de l'Union de ces migrants au contraire, il explique que "nous espérons que les amis de la Biélorussie sauront aussi intervenir, et vous voyez bien à qui je veux faire allusion : [la Russie]".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

"Je crois pouvoir dire sans dévoiler de secret que demain soir nous allons accroître les sanctions [à l'égard de la Biélorussie]", a aussi déclaré Thierry Breton. Ces sanctions viseront "des personnes qui jouent un rôle scélérat" dans la crise actuelle d'après le commissaire européen au Marché intérieur. 

Publicité

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

À propos du pacte finalement adopté à l'issue de la COP26 à Glasgow Thierry Breton admet que "c'est un objectif qui est en dessous de ce qu'on pouvait espérer", mais il préfère retenir "que nous continuons à parler ensemble, on voudrait aller plus loin" et se projette déjà à "la prochaine COP qui va avoir lieu en Égypte". 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

L'équipe

Thomas Snégaroff
Production
Ali Baddou
Ali Baddou
Ali Baddou
Autre