Face au RN, "nous devons être des alchimistes de l'espérance", estime le député LFI François Ruffin

Le député LFI François Ruffin
vidéo
Le député LFI François Ruffin ©Maxppp - Martin ROCHE / OUEST-FRANCE
Le député LFI François Ruffin ©Maxppp - Martin ROCHE / OUEST-FRANCE
Le député LFI François Ruffin ©Maxppp - Martin ROCHE / OUEST-FRANCE
Publicité

Juste avant que la "marche contre la vie chère" ne s'élance, ce dimanche 16 octobre, le député LFI François Ruffin était l'invité de Questions politiques, avec Thomas Snegaroff, François Fressoz, Nathalie Saint-Cricq et Carine Bécard.

"C'est une marche pour la fierté du travail et pour la décence" : deux heures avant le début de la marche "contre la vie chère" organisée par la Nupes, le député LFI François Ruffin était l'invité de Questions politiques. "C’est une remise en route. On peut avoir des gens découragés : il s’agit de remettre de l’ardeur dans les cœurs. Pour qu'ensuite [la contestation] s'étende", a-t-il poursuivi.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

François Ruffin a plaidé pour une "indexation des salaires sur l'inflation", qui lui semble "une nécessité puissante dans le pays". ". "Il y a 40 ans, en 1980, le salaire d'un enseignant, c'est 2,3 fois le Smic. Aujourd'hui, c'est 1,2 fois le Smic. En 2000, le salaire d'un ouvrier qualifié du bâtiment, c'est 36% au-dessus du Smic. Aujourd'hui, c'est 16%", a-t-il détaillé.

Publicité

L'élu de la Somme rejette l'argument selon lequel une hausse générale des salaires provoquerait une spirale inflationniste. En revanche, il n'est pas opposé à ce que l'"indexation des salaires sur l'inflation se fasse jusqu'à hauteur de 2 000 euros, 2 500 euros jusqu'au niveau du salaire médian ou du salaire moyen".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

François Ruffin sera présent à la manifestation de mardi prochain organisée par la CGT, FO, Solidaires et FSU qui appellent à une journée de grève interprofessionnelle. "Il y aura une deuxième marche à monter pour simplement qu'il y ait en effet un rapport de force qui se construise et qu'on n'ait pas une politique qui vienne tout faire pour les riches et rien pour le monde du travail", a-t-il expliqué.

Interrogé sur la stratégie à adopter face au Rassemblement national, il estime que "ce n'est pas le combat frontal qui va porter ses fruits, mais la possibilité de transformer ce ressentiment en espérance. Nous devons être des alchimistes de l'espérance".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

L'équipe