vidéo
Gabriel Attal ©Radio France - Radio France
Gabriel Attal ©Radio France - Radio France
Gabriel Attal ©Radio France - Radio France
Publicité
Résumé

Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement français, est l’invité de « Questions Politiques » ce dimanche. Une émission présentée par Thomas Snegaroff avec Laurence Peuron (France Inter), Nathalie Saint-Cricq (France TV), Françoise Fressoz (Le Monde) et Alexandra Bensaid (France Inter).

avec :

Gabriel Attal (Ministre délégué chargé des Comptes publics).

En savoir plus

Au quatrième jour de l'invasion de l'Ukraine par la Russie, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal était l'invité des Questions politiques ce dimanche. Le porte-parole a tenu à saluer "l'héroïsme des Ukrainiens qui ont fait le choix de résister. Et peut-être que finalement, tout ne se passe pas comme prévu pour Vladimir Poutine", souligne-t-il, alors que les Ukrainiens prennent les armes pour que leur pays ne tombe pas aux mains des Russes.

Face aux bombardements en masse, 368.000 Ukrainiens ont été obligés de quitter leur pays pour se réfugier dans les pays voisins. La question de leur accueil se pose désormais. "Évidemment, la France prendra sa part", affirme Gabriel Attal. "Un conseil des ministres de l'Intérieur européens se tient aujourd'hui pour aborder cette question et pour regarder les mécanismes par lesquels nous pouvons assumer notre responsabilité de solidarité vis-à-vis des réfugiés."

Publicité

La France "exclut" l'envoi de soldats en Ukraine

Pour aider les Ukrainiens, les pays occidentaux ont aussi pris des sanctions visant les intérêts économiques russes. Les pays européens envoient également du matériel militaire. Paris a décidé "la livraison additionnelle d'équipements de défense aux autorités ukrainiennes ainsi qu'un soutien en carburant", a indiqué la présidence samedi soir. Le gouvernement "exclut" d'envoyer des troupes françaises en Ukraine, indique Gabriel Attal. En revanche, "nous avons livré des armes, nous continuons à en livrer et nous allons augmenter nos livraisons. Le président Zelensky a communiqué une liste très claire d'équipements dont il a besoin et nous y répondons", précise le porte-parole du gouvernement.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Mais Gabriel Attal rappelle l'objectif de la France : "Nous demandons un cessez-le-feu pour une reprise des négociations." Il indique par ailleurs qu'il y aura "une réunion autour du Premier ministre avec les candidats à l'élection présidentielle pour les informer et leur faire un état de la situation".

Les Européens se préparent aux conséquences économiques des sanctions visant la Russie

Concernant les conséquences en France des sanctions prises à l'encontre de la Russie, Gabriel Attal l'indique : "Il y aura évidemment un impact économique pour l'Europe et donc pour la France." Le porte-parole cite notamment le risque de voir le prix du gaz augmenter ainsi que les coûts des produits agricoles. Mais "nous préparons un plan de résilience, des mesures pour faire en sorte que cet impact soit le plus atténué possible pour les Français et les Européens".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Références

L'équipe

Ali Baddou
Ali Baddou